Histoire d'une femme, la pièce qui résonne avec le mouvement MeToo

© Victor Tonelli

Dans cette pièce de Pierre Notte, Muriel Gaudin n'incarne pas une femme, mais toutes les femmes. Partant dans une véritable enquête visant à comprendre pourquoi les femmes, subissent tant d'oppression, et pourquoi les hommes et les femmes sont si imbriqués dans des rôles, la comédienne nous confronte ainsi au sexisme quotidien.


Le topo

Lorsqu'un individu passe à vélo en la frôlant et lui met une main aux fesses, elle prend une claque violente. Cette femme dont on ne connaît jamais le nom raconte alors son histoire et son rapport à la misogynie ordinaire, passant en revue les attaques, les insultes, ou les sous-entendus auxquels elle fait face quotidiennement. Cherchant à comprendre le fonctionnement des hommes, la comédienne nous emporte avec elle dans un quotidien où le visible et l'invisible se mêlent et où le monde devient de plus en plus étouffant pour les femmes.


Pourquoi c'est cool

Surfant sur le mouvement MeToo, cette histoire est aussi celle de toutes les femmes. Seule en scène, la comédienne joue une trentaine de rôles différents, sans vidéo ni effets ou accessoires. Cette pièce est pourtant écrite par un homme. C'est ainsi aussi l'occasion de se questionner sur le rôle des hommes au sein de cette résistance aux schémas sexistes et au conditionnement social.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Théâtre du Rond-Point (@rondpointparis) le

Une pièce à voir absolument pour s'alarmer sur la misogynie ordinaire.

Histoire d'une femme
Du 6 novembre au 1er décembre
Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin-Delano-Roosevelt – 8e

Plus d'infos

Fin des articles