Beginning, la pièce londonienne au Studio Hébertot

Venue de l’autre coté de La Manche, Beginning nous emporte dans une romance du 21e siècle entre deux quadragénaires qui se désirent et se racontent. À l’écoute de cette rencontre, cette création de David Eldridge promet de nous faire tomber sous son charme.

Le topo

Présentée pour la première fois en 2017 à Londres au National Theatre, cette pièce du dramaturge britannique David Eldridge s'est jouée à guichet fermé pendant plusieurs mois avant de venir s’installer à Paris. Aujourd'hui mise en scène par Gaspard Legendre, c’est la première traduction de cette pièce en français autorisée par l’auteur, à voir au Studio Hébertot à partir du 21 novembre. 

L'histoire, c'est celle de Laura et Danny, deux protagonistes qui approchent la quarantaine et qui se rencontrent sous nos yeux. Perdus, pleins de doutes et de sentiments complexes, ils éprouvent pourtant un désir réciproque aussi comique que touchant que l'on observe timidement. 

Pourquoi c’est cool

Sur scène, les deux comédiens nous proposent une véritable « anti-romance », à l’ère des rencontres sur les réseaux et des désillusions de l’autre coté de l’écran, réflexion désabusée mais pleine d’humour de ces adultes célibataires qui se tournent autour. 

En regardant cette histoire délicate qui se forme, un début de relation où tout est encore possible, cette idylle encore mystérieuse apporte un véritable vent de fraicheur au milieu des love stories habituelles.  

Beginning 
Du 21 novembre au 29 décembre 
Studio Hébertot 
78 bis boulevard des Batignolles, 17e

Infos et réservations

Fin des articles