Arletty et les années folles célébrées au Théâtre Michel

undefined 2 mars 2022 undefined 17h22

Bérénice H

Cette voix nasillarde, emblème d’une génération. Arletty, cette personnalité qui tantôt dérange tantôt est adulée. "Mademoiselle Arletty", était son surnom dans les unes des revues de théâtre. Elle s’essaye autant au cabaret qu’à l'opérette, et devient, de la scène à la ville, une des reines du monde artiste et noctambule.

Une icône à la vie mouvementée 

La pièce est une succession de scènes qui nous font découvrir l’artiste, de sa naissance à son ascension, par la remise en question de ses agissements pendant la seconde guerre. La pièce alterne entre drame et comédie, pour la plus grande joie du spectateur. Arletty, c’est aussi une femme qui a fréquenté les plus grands de son époque de Carné, à Prévert et Cocteau, en passant par Coco Chanel. Ces rencontres marqueront sa carrière à jamais. 


© Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?

Une plongée dans les Années Folles

Les années folles: les paillettes, les plumes, les liners qui font des yeux de biche. On est directement plongé dans l’ambiance grâce aux costumes réalisés par Marion Rebmann. Les numéros chorégraphiés et chantés s’entremêlent avec les passages clefs de sa vie, créant un chassé-croisé entre fiction et réalité. Une mise en scène rythmée et une direction d’acteurs très dessinés s’imposent, portés par 4 comédiens-chanteurs (Élodie Menant, Céline Esperin, Marc Pistolesi et Cédric Revollon) , qui interprètent une quarantaine de personnages dans un espace virevoltant, toujours en transformation, qui nous emporte dans le rythme vertigineux de l’incroyable et mouvementée vie d’Arletty.

Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ? 
Théâtre Michel

38, rue des Mathurins -8ème 
Du 12 mars au 30 juillet 2022
Du mardi au samedi à 21h
Les matinées : les samedis et dimanches à 16h30
Plus d'infos