Elle a visité tous les pays du monde, voici Jessica Nabongo

  • Agathe S
  • Société
  • Publié le 23 Avril 2021 à 13h26
© Amin Maaz - Jessica Nabongo in Meroe, Sudan

A seulement 37 ans, Jessica Nabongo est la première femme noire de l’histoire à avoir visité tous les pays du monde. À la découverte d’une femme au parcours inspirant. 

Le 6 octobre 2019, son arrivée aux Seychelles marque la fin de son périple à travers le monde. Passionnée de voyage depuis son plus jeune âge, Jessica Nabongo a posé pour la première fois ses valises hors des Etats-Unis - sa terre natale - à l’âge de 4 ans. Issue d’une famille Ougandaise-Américaine elle a hérité du même virus que ses parents : celui du voyage.

L’origine du projet

En 2017, elle qui avait déjà visité 59 pays, a eu le déclic à l’origine de cet exploit. Elle était en vacances à Bali après un changement de situation professionnelle quand elle a pris connaissance de Cassie de Pécol. Cette dernière venait de battre le record Guiness du plus grand nombre de pays visités en seulement 18 mois. Ni une ni deux, Jessica Nabongo était bien décidée poursuivre ses rêves de voyage, et devenir la première femme noire à réaliser une telle prouesse.

195 pays au compteur

Elle l’a fait, elle a posé ses valises dans tous les pays du monde. Comme elle le confie dans une interview accordée à National Geographic, la curiosité est sa principale source d’inspiration. Toujours accompagnée de son appareil photo et de son drône, Jessica Nabongo est à travers ses voyages devenue entre autre photographe et écrivaine. Elle a documenté son périple sur son blog The Catch Me If You Can, et sur son compte Instagram @jessicanabongo. Un livre en partenariat avec National Geographic est également en cours. Elle s’y confiera sur ses expériences, ainsi que sur ses 100 destinations favorites.

Préserver l’environnement en voyage

Alors que les conséquences néfastes de l’avion sur l’environnement ne sont plus à prouver, à travers ses voyages Jessica Nagombo a tout de même tenté de réduire autant que possible son impact sur la planète. Jamais sans sa gourde, elle décrit le plastique comme « l’une des plus grandes menaces pour notre planète aujourd’hui ».

Son conseil ? « Voyagez et soyez gentils, remplis de votre énergie positive et sans craintes. » A méditer.

Fin des articles