Célibataire : Et si c’était parce que vous étiez parisiens ?

© Hôtel de Ville

Paris, ville de l’amour, des lumières, du romantisme… et du one night stand ? Dans une capitale où l’on vit les uns sur les autres, les rencontres sont aisées. Entre la vie nocturne, les applis, l'ami(e) de Pauline, et toutes ces autres personnes qui croisent notre destin, c'est facile de pécho. Pourtant, vous êtes toujours célibataire. Il n'y a personne pour réchauffer vos petits pieds le dimanche soir (déprimant) dans votre lit. Pourquoi ? Avant de vous remettre en question - même si on ne vous en empêche pas - rassurez-vous : les autres Parisiens rencontrent le même problème que vous. Parisiens, vous n’êtes plus seuls (enfin si, mais vous avez compris).


Selon une étude de
l’Institut français d'opinion publique (Ifop) publiée en janvier 2017, la proportion de célibataires (44%) est plus grande à Paris que dans le reste de la France (33%).

Pourquoi ? Selon l’Ifop, et le bon sens, Paris est une ville tellement grande qu’elle peut nous garantir deux choses : beaucoup de rencontres et un anonymat qui nous offre une grande liberté d’action. Ainsi, il est aisé de dîner aux chandelles avec Tom le vendredi soir et de s’endormir dans les bras d'Océane le samedi soir. Personne ne le saura, et si vous avez envie de disparaitre du jour au lendemain, personne ne vous retrouvera. Cela facilite donc grandement les 
one night stand, ou "coup d’un soir", très populaires à New York (source : Sex and the City).

Vous-etes-encore-celibataire-et-si-cetait-parce-que-vous-etiez-parisiens

Plus sérieusement, d'après l'étude qui nous occupe, les deux tiers des hommes (66%) et la moitié des femmes (50%) ont déjà eu un rapport sans lendemain. Paris se révèle ainsi être un terrain de jeu idéal pour profiter d’une sexualité libertine. Après tout, ce n'est pas pour rien que les Parisiens affichent un nombre moyen de partenaires sexuels quasiment deux fois plus élevé (19) que la moyenne (11). Et surprise ? Ils sont plus infidèles. Cette tendance ne peut pas se développer sans fragiliser les couples et donc favoriser le célibat. 

L’avantage : Si on n'a pas envie d'être seul(e) un soir, on peut toujours trouver quelqu’un en dernière minute.

Le désavantage : On se lasse vite de tout ce défilé. On a envie de quelqu'un qui nous fait battre le cœur un peu plus fort pour une fois, parce qu'on commence à s'ennuyer. D'être avec quelqu'un qui nous donne la même sensation que de voir son plat arriver au restaurant. Puis c'est pratique l'hiver, d'avoir quelqu'un pour se réchauffer, discuter le soir quand on n'a pas envie de sortir dans le froid et qui nous soigne quand on a la gastro !

Allez, on revoit Océane et on se promet de ne s'en tenir qu'à elle. Juré, promis, craché...







Fin des articles