Solidarité : comment aider en période de confinement ?

© Matt Collamer / Unsplash

En cette période d'isolation collective, si vous lisez cet article, c'est que vous n'êtes probablement pas les plus mal loti.e.s. Avec tout ce temps libre, on peut avoir envie d'aider son prochain et de se sentir utile. Évidemment, toutes ces initiatives sont à cumuler avec le respect des mesures de sécurité. Si vous avez le moindre doute sur votre état de santé, restez chez vous, c’est la meilleure façon d’aider !


Donner un peu de temps et d’énergie aux agriculteurs

"Des bras pour ton assiette", c’est le nom de la plateforme lancée par le gouvernement avec Pôle Emploi pour faire face au manque de main d’œuvre dans l’agriculture, suite aux mesures de confinement. Résultat, selon Franceinfo, 150 000 personnes se seraient déjà inscrites pour prêter main forte aux agriculteurs. La bonne nouvelle, c’est que travail agricole et chômage partiel se cumulent : ainsi, les employés et auto-entrepreneurs peuvent travailler au vert en cumulant leurs salaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Christian et sa famille (@kerlaezh) le

Une condition est à remplir cependant, comme l’ont déclaré dans un communiqué les ministères de l’Agriculture et du Travail : « le salarié pourra cumuler son indemnité d’activité partielle avec le salaire de son contrat de travail dans la filière agroalimentaire sous réserve que son employeur initial lui donne son accord pour respecter un délai de prévenance de 7 jours avant la reprise du travail », et vice versa, « l’employeur de la filière agroalimentaire qui embauche le salarié en activité partielle devra libérer le salarié de ses obligations sous réserve du même délai de 7 jours. »

Le seul reproche qu’on peut faire au site, c’est d’employer du jargon technique concernant les compétences, ce qui peut décourager. Par contre, bon point à la fin du questionnaire où l’on peut sélectionner ses loisirs et ses passions pour se retrouver avec des personnes qui partagent nos hobbies. Pour s'inscrire, c'est par ici


Soulager les professionnel.le.s de santé

Les soignants, pharmaciens, membres des services d'urgence, aide à domicile pour handicapés ou personnes âgées, personnes assurant l'approvisionnement en médicaments, nourriture, énergie… Toutes ces personnes sont exposées au virus en premier et sont soumises à un rythme effréné – et ce bien avant le début de l’épidémie. La plateforme En première ligne ainsi que le groupe Facebook Soutien à nos soignants de l’APHP permettent de connaître les besoins des soignants en temps réel et de proposer ses services. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @confinementmarrant le


Retisser le lien social

Suite au discours du président de la République le 12 mars dernier, le gouvernement a mis en place le site Réserve Civique, un « espace d’engagement ouvert à tous » pour permettre à tout citoyen de donner de son temps. « Quatre missions vitales » sont désignées par le site : l’aide alimentaire et d’urgence, les gardes exceptionnelles d’enfants, le lien avec les personnes fragiles et isolées et la solidarité de proximité.


S'engager auprès d'une association

Les bénévoles manquent auprès des associations et les plus démunis sont les plus impactés : les Banques alimentaires et les Restaus du Cœur ont besoin de dons mais aussi de bras. 

Voir cette publication sur Instagram

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, nous avons besoin de bénévoles en renfort pour continuer nos missions essentielles d’aide alimentaire. Nous restons plus que jamais déterminé.e.s à aider les 900 000 personnes que nous accueillons et les milliers d’autres dans la rue. * De nombreux bénévoles ne peuvent pas continuer leur action au sein des Restos, en raison de contraintes d’âge ou sanitaires. Nous vivons une situation exceptionnelle et inédite. * Pour nous rejoindre partout en France : détails et inscriptions sur notre site Internet * Nous remercions par avance toutes les personnes qui souhaitent nous aider de leur compréhension pour les délais de traitement de ces propositions. Certaines ne pourront peut-être pas aboutir. * Nous devons mobiliser toutes les forces vives ! L’heure est plus que jamais à la solidarité ! * #OnCompteSurVous #SolidariteCOVID19

Une publication partagée par Les Restos du Coeur (@restos.du.coeur) le


Donner du sang

Si vous avez entre 18 et 70 ans, que vous pesez plus de 50 kg et que vous êtes déclaré apte suite à l’entretien pré-don, félicitations, vous pouvez donner votre sang ! Pendant cette période de restrictions, rendez-vous ici pour connaître le centre de santé le plus proche de chez vous où donner, privilégiez les rendez-vous et respectez les distanciations sociales et les gestes barrières.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Céline (@celine_d21) le

Et si vous connaissez d’autres façons d’être solidaire, écrivez donc une petite missive à manon.m@lebonbon.fr

Fin des articles