Paris Féminin : La nouvelle carte qui célèbre les femmes dans l'espace public

  • Bérénice H
  • Société
  • Publié le 10 Décembre 2021 à 11h30
© Paris, 7 mars 2019. Action du mouvement Nous Toutes pour la journée internationale des droits des femmes. Marie Rouge pour Libération

Une nouvelle carte d’Alcatela nous questionne sur la place de la femme dans les rues de Paris. Il était temps ! 

En 2021, seulement 12% des rues, espaces verts et équipements publics portent le nom d’une femme à Paris. Pourtant dites-vous qu’en 20 ans, ce nombre a doublé. C’est l’un des objectifs d’Anne Hidalgo, notre Maire de Paris. Ces derniers mois, la promenade Gisèle Halimi ou la place Juliette Gréco ont été inaugurées. La ville change et les déséquilibres existants se corrigent progressivement.

« Le Paris Féminin », la carte qui se concentre uniquement sur ces 12%

Alcatela s’empare de cette problématique dans sa nouvelle carte Le Paris féminin. Passionné de cartes et de transports depuis tout petit, Alexis Carlier dessine habituellement des cartes de ses villes préférées en partant du tracé des métros et tramways. Cette carte resence les lieux de Paris qui porte le nom de femmes. La Place Dalida dans le 18e, le collège Taubira dans le 17e, la Dame de fer, petit surnom de la Tour Eiffel. 

La réalisation de cette carte a été fastidieuse : il a d’abord répertorié sur Google maps tous les lieux publics Parisien portant le nom d’une femme (en 09/2021). Puis, il a dessiné arrondissement par arrondissement une nouvelle carte originale de Paris. Le résultat est une véritable célébration des femmes dans des tons chauds passants du violet à l’orangé.

© Le Paris Féminin, Alcatela sur Twitter

La carte est mise en vente à 45 euros. 16,8%, soit 7€20, seront reversés à la Maison des femmes de Saint-Denis, un lieu de refuge et d’accompagnement pour les femmes victimes de violences conjugales. Cette part du prix de vente n’a pas été choisie au hasard puisqu’il représente l’écart salarial entre les hommes et les femmes

Le Paris féminin
Alcatela
45 euros 
Plus d'infos

 

 

Fin des articles