C'est prouvé : le mariage pour tous a réduit les préjugés homophobes

© Shutterstock - Rawpixel

Voilà une excellente raison d’être de bonne humeur. Une étude américaine a établi un lien entre l’adoption du mariage pour tous et la baisse des préjugés envers les personnes homosexuelles. Explications.


N’en déplaise aux rabat-joie et autres contestataires des milieux conservateurs, le 23 avril 2013, le mariage pour tous est adopté. Six ans après, une étude basée sur les réponses d’environ 960 000 personnes entre 2005 et 2016, montre clairement que les États américains ayant autorisé le mariage pour tous ont observé une baisse significative des préjugés envers les citoyens LGBT.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Soofhere (@lesbiansrepublic) le

En 2004, le Massachusetts a été le premier État des États-Unis à légaliser le mariage entre personnes de même sexe. « Au cours des années suivantes, 34 autres États lui ont emboîté le pas. Dès lors, selon les sondages, le soutien au mariage de personnes de même sexe n’a fait que se renforcer », note le communiqué de l’étude.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Christophe Beaugrand (@tof_beaugrand) le

En France, la loi Taubira a eu un effet semblable. En 2016, un sondage Ifop démontrait que « 63% des Français pensent que les familles homoparentales sont des familles à part entière ». Comme quoi, une loi peut forger les normes sociales et modifier les mentalités individuelles.

Fin des articles