Manspreading : luttons contre ces hommes qui écartent les jambes dans le métro

© Twitter : Miss Chatelaine

Tout ceux qui prennent le métro ne peuvent échapper à ce phénomène, dénommé "manspreading" - soit le fait pour les hommes d'écarter leurs jambes lorsqu'ils sont assis dans les transports en commun. A Madrid, face à une indignation grandissante, des mesures commencent à être prises. Un mouvement qui pourrait bien arriver jusqu'à nous... 


C'est parce qu'elle en avait marre de voir des mecs prendre une place folle en écartant leurs jambes pépouze, que la municipalité madrilène a décidé de prendre les choses en main. Mi-juin, une vignette représentant un homme les jambes écartées et une grosse croix rouge pour signifier l’interdiction apparaîtra dans tous les autobus de Madrid.

Un phénomène qui prend de l'ampleur en Espagne

Il y a quelques mois, le collectif féministe espagnol Mujeres en Lucha avait lancé une pétition, accompagnée du hashtag #MadridSinManspreading pour lutter contre cette pratique. Le 6 juin, c'était au tour du parti Podemos de déposer un projet de loi devant le parlement de la région de Madrid, proposant que cette campagne soit étendue à toute la région et à tous les types de transports !

Et en France ?

En France, le collectif Osez le féminisme avait déjà tenté de lancer le hashtag #Takebackthemetro en 2014 et publié un visuel à cette occasion. Malheureusement (ou pas), la RATP n'avait pas souhaité répondre favorablement à cette requête. Peut-être que cette fois-ci sera la bonne ?!