"Les Habilleuses", le film d'une génération engagée auprès des plus démunis à Paris

© LesHabilleuses

Les SDF aussi ont besoin de vêtements... Sur l'affiche du documentaire de Jean-Louis Mahé et Gill Sgambato, Les Habilleuses, les personnes démunies sont visibles, elles sont même les protagonistes de cet ovni filmique. Les SDF partagent ainsi l'écran avec 6 jeunes créatrices. Pour une fois, ces habilleuses ont conçu une collection pour et avec eux, suivant leurs désirs et besoins. Un moment grandiose de sincérité et de beauté, loin des clichés. 


Elles s'appellent Caroline, Clélia, Hollie, Léa, Odélia et Samantha. Ces jeunes femmes sont le reflet de la jeunesse d'aujourd'hui. Leurs paroles, leurs engagements, leurs regards souvent lucides sur les inégalités de notre société sont immortalisés dans cette aventure humaine intense.

© Les Habilleuses 


À la rencontre de Karim, Maurice, Perle et Linda 

Le vêtement, c'est le lien qui unit les six futures habilleuses en DMA (Diplôme des métiers de la Mode et des Arts) au lycée Paul Poiret à Karim, Maurice, Perle et Linda, les protagonistes de la rue. « On dit que les jeunes sont égoïstes mais quand on voit l'investissement de ces jeunes femmes, ça s'est passé génialement », explique Jean-Louis Mahé, le réalisateur du documentaire. "Génial", c'est le mot qui qualifie très bien ce film d'1h25, véritable rencontre et echange entre des citoyennes et le "peuple invisible" que la société exclut. 

© Les Habilleuses 


Un film engagé 

« C'est un documentaire engagé, oui, car il y a une forme d'engagement dans l'idée de donner la parole au peuple invisible, il y a l'engagement citoyen des jeunes filles, l'engagement du lyceé qui a énormément facilité les choses et celui des SDF, bien sûr, ils ont tous vraiment joué le jeu », constate Jean-Louis Mahé. Et d'ajouter : « Nous n'avons pas voulu leur faire parler de la précarité ou de leur vie, l'angle d'attaque du vêtement est plus facile pour parler des difficultés qu'ils rencontrent ». Pour évoquer cette expérience qui a duré 2 ans, Gill Sgambato ajoute : « Ce qui reste dans le film humanise les personnes démunis. c'est aussi une histoire et des émotions ». 

© Les Habilleuses 

"Une très belle expérience" 

Samantha est l'une des habilleuses parties à la rencontre de ces personnes qui vivent dehors. Au cours des entretiens, elle a mis, comme ses camarades, son savoir technique au service des plus démunis pour répondre à la mission : créer un vêtement épousant les problématiques des personnes sans-abri comme le froid, la chaleur, les vols, la sécurité. D'ailleurs elle se rappellera toujours de cet échange avec Karim, qui vit au cœur du bois de Vincennes : « Karim nous a demandé de créer des poches cachées pour les documents officiels, on n'avait pensé à des vêtements protecteurs, rembourés au niveau des fesses pour dormir mais pas au besoin de protéger les papiers. Ce savoir-là, ce sont les SDF qui nous l'ont appris ». La jeune femme continue ses études en art et n'a rien oublié de cette expérience unique : « une très belle expérience, très intense, avec des moments durs et des fous rires ». 

© Les Habilleuses 

Pour Les Habilleuses, le temps de l'expérience, de l'exploration est fini. Nous avons fait le choix de vous laisser découvrir certaines scènes, comme celle de la présentation des vêtements par les 6 jeunes femmes à Karim et Linda, qui sont des moments d'une grande beauté et justesse. Désormais c'est l'heure de la sortie en salle, Jean-Louis Mahé et Gill Sgambato tout comme Samantha espèrent que le film touchera au cœur et portera la parole des invisibles le plus loin possible. Nous avons adoré et nous savons déjà que vous allez adorer aussi. Rendez-vous à 13h au cinéma le Saint-André-des-Arts à Paris, à partir du mercredi 31 octobre. 

Voir cette publication sur Instagram

Les préparatifs commencent pour notre long-métrage documentaire, Les Habilleuses, qui s'apprête à sortir en salles ! Rendez-vous au cinéma Saint-André-des-Arts à partir du 31 octobre prochain ! Réalisé par Jean Louis Mahé en association avec Gill Sgambato, ce documentaire retrace l'aventure de six jeunes étudiantes en mode qui se confrontent à la réalité de la rue pour habiller les plus démunis. Découvrez-en plus sur notre site dédié : www.leshabilleuseslefilm.com Un film co-produit avec Sur les Toits Productions et avec le soutien de l'association Aurore. Merci à toute l'équipe pour leur implication, et à Alexandra Causse pour l'affiche. #movie #poster #affiche #documentary #documentaire #cinema #production #leshabilleuses #habilleuses #paris #sdf #saintandredesarts

Une publication partagée par Pleine Image (@pleineimage) le


Les Habilleuses

Un documentaire de Jean-Louis Mahé, en association avec Gill Sgambato
Produit par Sur les Toits Productions et Pleine Image
En salles à partir du mercredi 31 octobre 2018, tous les jours (sauf les mardis) à 13h + les mardis 20 et 27 novembre
Cinéma Saint-André des Arts
30, rue Saint-André des Arts – 6e