L’Insee inclue les familles homoparentales dans son questionnaire !

  • Cindy V
  • Société
  • Publié le 29 Avril 2021 à 15h11
En 2018, 31 000 enfants vivaient avec un couple de même sexe © monkeybusinessimages

L’enquête de recensement de l’Insee 2021 n’obligera plus les couples homoparentaux à modifier leur sexe sur le papier. Sept ans après le mariage pour tous, ces couples pourront « rentrer dans les cases » et se sentir légitimes.

Les couples homoparentaux n'auront plus à choisir qui est la "mère" et qui est le "père" de leur famille, maintenant que l’Insee a modifié son questionnaire de recensement. Après 3 ans de polémique et 7 ans de mariage pour tous en France, l’Insee a pris la décision de remplacer les cases « père » et « mère » par « parent » et « parent » dans leur questionnaire 2021 – un terme qui n’impose pas de genre. Deux mères ou deux pères pourront se recenser dans leur commune sans avoir à changer de sexe sur le papier.

 
260 000 familles homoparentales

Le questionnaire de recensement de la population sert à connaître la population française pour mieux définir les moyens de fonctionnement des communes et prendre des décisions adaptées pour la collectivité. Il faut préciser que les couples homoparentaux étaient déjà recensés en tant que tels dans les enquêtes. Têtu rappelle d’ailleurs que l’étude de l'Institut avait noté qu’en 2018, 260 000 personnes vivaient en couple avec un.e conjoint.e de même sexe (116 000 femmes et 150 000 hommes), soit 0,9% des couples en France, et qu'« environ 31 000 enfants vivent ainsi avec un couple de même sexe, dont 26 000 mineurs ».

Fin des articles