Voici l'ennemi public numéro 1 des couples

© Les Infidèles

Ça fait 3 heures que ton âme soeur est en train de taper frénétiquement sur son clavier. Avec un air visiblement très intéressé. Tu ne feras bien sûr aucune remarque car tu es évidemment au-dessus de ça, mais tu iras quand même checker son historique une fois qu’il ou elle aura le dos tourné. Et rassure-toi, tu n’es pas le seul. 

Selon une étude récente menée par Anik Ferron, sexologue et doctorante en psychologie à l’UQTR (au Québec), 40% des gens interrogés surveillent le compte de leur moitié, jaloux à l’idée qu’ils puissent discuter avec des personnes de sexe opposé.

network

Et ils n’ont pas tout à fait tort puisque selon cette même étude, 30% des gens profitent d’Internet pour exercer leur pouvoir de séduction sur un partenaire autre que le leur. Pourquoi ? Tout simplement parce que les réseaux sociaux permettent d’avoir très facilement une conversation avec quelqu’un que vous n’avez pas vu depuis longtemps. Ton crush de 3e qui s’est marié et vient de divorcer ? Bim, ajouté comme ami, et la discussion est lancée.

network

De la même façon, en nous permettant d’observer à loisir la vie des autres, les réseaux sociaux permettent de combler un sentiment de solitude de plus en plus prégnant dans la société actuelle. Ils jouent donc d’autant plus le rôle de « substitut » quand ton couple commence à battre de l’aile. Tracey Cox, une experte britannique en relations humaines, a même qualifié cette recherche de séduction via les réseaux sociaux d’ « infidélité émotionnelle ». Alors, à quand la digital detox en couple ?