Coronavirus : 9 réactions absurdes des humains face à l'épidémie

L'art de savoir improviser ©Twitter

Coronavirus par-ci, Coronavirus par-là… Bien au-delà de ses effets dramatiques sur la santé publique mondiale, le virus entraîne des réactions incongrues dans le monde entier... Voici 9 exemples qui montrent que la psychose liée à l'épidémie va beaucoup trop loin. 

Déjà 2 mois que nous n’entendons parler que de lui… Notre cher Covid-19, pire ennemi devenu compagnon de vie, est aussi devenu l’obsession de nombreuses personnes à travers le monde.

Mais l'obsession est-elle vraiment justifiée ? L'OMS a annoncé lundi 9 mars que sur les 80 000 malades en Chine, 70% avaient guéri. D'après les dernières informations, le nombre de cas y est d'ailleurs en forte baisse, et le pays du milieu prévoit un retour à la normale pour bientôt. "Maintenant que le coronavirus a pris pied dans de nombreux pays, la menace d'une pandémie est devenue très réelle. Mais ce serait la première pandémie de l'histoire qui pourrait être contrôlée", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève. 

L'OMS rappelle aussi que chaque année, la grippe saisonnière touche entre 2 millions et 6 millions de personnes en France et fait 10.000 morts en moyenne. Au niveau mondial, la grippe saisonnière est responsable de 290.000 à 650.000 décès par an. Samedi matin 7 mars, le nombre de cas de Coronavirus dans le monde s'élevait à 101.988, dont 3491 décès, dans 94 pays et territoires. De quoi relativiser. Mais une autre épidémie préoccupe l'OMS : celle de la rumeur. Une stratégie anti "fake-news" a d'ailleurs été mise en place pour lutter contre les vagues de désinformation qui rendent les gens littéralement paranos. Zoom en 8 réactions sur le phénomène Coronavirus et P.-S. : c’est pas beau à voir.


1. « Coronavirus » est un mot-clé sur Pornhub

Ce bon vieux Corona s’immisce au plus près de notre intimité ; preuve en est, il devient un mot-clé. Oui, déjà 130 vidéos avec la mention « coronavirus » ont été dénichées sur Pornhub. La peur stimule le désir, paraît-il...


2. Rupture de stock de préservatifs car ils sont utilisés en guise de gants

Non, ce n’est pas une Fake News et on se demande d’ailleurs s’il ne vaudrait pas mieux que ça le soit. Quoi qu’il en soit, une blague diffusée sur Twitter affirmait que porter des préservatifs à chaque doigt empêcherait la propagation du virus... Elle a motivé des milliers de personnes à s’y atteler et résultat ? Rupture de stock.


3. Recrudescence des ventes pour La Peste d’Albert Camus

Bon, on peut désormais conclure que chaque tragédie a son livre de chevet. Après les attentats terroristes au sein de la capitale, Paris est une fête d’Hemingway explosait les ventes, après l’incendie de Notre-Dame de Paris, le roman éponyme de Victor Hugo connaissait son petit succès. La Peste revient en force, après un premier regain d’intérêt après Fukushima en 2011… Quoi de mieux que vivre la réalité en la fantasmant par la fiction ?


4. Baisse des ventes de Corona

Tout le monde en a rigolé dans les premiers temps : « la Corona... virus hahah ». Soit. Le fait est qu’avec un nom si proche, la bière mexicaine très consommée dans le monde entier connaît des déboires économiques sérieux. Coïncidence ? On ne pense pas. Mais on a vraiment du mal à comprendre pourquoi.


5. En Grande-Bretagne on peut être payé 4 000 € pour s’injecter le virus

Alors que pas moins de 3 500 personnes infectées du Covid-19 sont décédées à travers le monde, un laboratoire anglais vous propose de vous l’injecter pour 4000 €. Ok, moins idiot qu’on le pensait, il s’agit d’une action pour la science… En vous injectant une forme moins agressive du virus et en vous gardant à leurs côtés pendant 15 jours, les chercheurs espèrent trouver un vaccin.


6. Rupture de stock de... papier toilette

Rappelez-vous la pseudo fin du monde de 2012 : elle entraînait une ruée vers les produits de nécessité. Nous y sommes à nouveau. Des images édifiantes de cadis remplis de papier toilette circulent sur internet. Mieux encore, on a ouï-dire qu’à Hong Kong, un braquage a carrément été orchestré pour se procurer le précieux papier...


7. Les téléchargements de Plague Inc explosent et la Chine interdit le jeu

Dans la lignée de La Peste d’Albert Camus, Plague Inc ressort toujours en tête des téléchargements à chaque apparition d’un nouveau virus. Il faut dire que le principe va de mèche avec la situation : anéantir l’humanité en propageant un virus à travers toute la planète. Loin de plaire au gouvernement chinois, qui l’a banni de l’Apple Store du pays le 27 février dernier.

8. Un passager éternue, l'avion se pose au sol

La paranoïa a atteint son paroxysme. Un passager éternue/ tousse alors que l’avion en provenance du comté d’Eagle et en direction du Colorado vient de décoller. Trois passagers voient leur stress du Covid-19 monter aussi vite que le Boeing, résultat, ils font l’avion se poser en cours de route à Denver pour pouvoir le quitter et se « mettre à l’abris »... Véridique. 


9. De la prison ferme en Russie pour ceux qui ne respectent pas leur mise en quarantaine

Toutes celles et ceux qui sont passés ces derniers jours par la Chine, la Corée du Sud, l’Iran, l’Italie, l’Espagne ou la France ont interdiction de sortir de chez eux (à Moscou) pendant 14 jours sous peine de 5 ans d’emprisonnement. Avec des caméras à chaque coin de rue dans toute la ville, vous ne pourrez pas passer inaperçu. Seule dérogation : la promenade du chien, à condition de porter un masque bien entendu… Bienvenue dans Black Mirror.

Fin des articles