73% de femmes trompent leurs conjoints parce que….

Etre en couple n’est pas facile tous les jours, tout le monde en conviendra. Il laisse son caleçon traîner par terre, elle ne fait pas la vaisselle, il ne rince jamais la baignoire, elle ne fait jamais le lit… Autant de choses qui irritent au quotidien. Et qui pousseraient même à aller voir ailleurs. C’est en tout cas ce que vient de révéler une étude menée par le site Gleeden. Selon celle-ci, 73% des femmes estiment que le manque d'implication de leur conjoint dans les tâches domestiques les ont poussées à l'infidélité.

A l’heure où les féministes font de plus en plus entendre leurs voix, et qu'en même temps Trump, sexiste avéré, vient d'être élu président des Etats-Unis, c’est une étude qui pourrait bien en secouer plus d’un. Eh oui les mecs il va falloir se mettre à faire le ménage si vous ne voulez pas que vos petites amies soient infidèles !

Le site de rencontre extra-conjugale Gleeden s’est intéressé à ce qui pourrait pousser à l’infidélité, et le résultat est clair : la répartition des tâches ménagères influerait directement sur la bonne entente et la solidité d'un couple. Ce qui pourrait en mener certaines à aller dans les bras d’un autre. 73% ont en effet avoués avoir trompé leurs conjoints car « il était trop peu impliqué dans les tâches quotidiennes ».

infidélité-femme-ménage

Parce que le changement n’est pas forcément maintenant, les femmes continuent à assumer les deux tiers du travail domestique, nous révélait une étude de l'Insee parue en octobre 2015. Et ce ras-le-bol pourrait bien avoir des répercutions ! 

Parmi les 10 000 femmes interrogées, 86% disent être agacées par le manque d'implication de leur homme dans les tâches ménagères tandis que 84% se sont déjà disputées à cause de ça. Au final, tout part d’une envie de prendre soin de soi (43%) et aussi le besoin de se sentir féminine, sexy et valorisée - ce qui n’est pas prêt d’arriver quand on passe l’aspi (31%). 

infidélité-cage-aux-folles-ménages

Quelques unes (18%) ont même carrément perdu leur désir quand leur petit copain ne levait pas le petit doigt !

Tout cela donne à réfléchir, surtout quand on apprend que l'égale répartition des tâches ménagères pourrait garantir une vie sexuelle plus épanouie. Selon une étude de l'université d'Alberta au Canada, les hommes qui font aussi le ménage auraient des rapports plus fréquents et plus satisfaisants. Les mecs, vous attendez quoi ? 

* Etude Gleeden.com menée du 26 octobre au 2 novembre 2016 auprès de 10 081 membres féminins