Un sms sur dix est un mensonge

  • Lance
  • Pop Culture
  • Publié le 16 Octobre 2015 à 00h00

Les petits mensonges ont la vie dure, et avec tous ces nouveaux moyens de communication que sont les réseaux sociaux et les portables, ils ne sont pas prêts de disparaître de vos têtes et de vos tablettes. Tous menteurs ? Eh bien une étude répond franchement par l'affirmative : un sms sur dix contient un petit mensonge.

Vous aimez les chiffres, les statistiques et les études évaluant vos comportements et pondérant des moyennes ? Ça vous rassure et vous vous dites que les chiffres ne peuvent pas mentir ? Vous avez sans doute raison, mais je serais vous, je prendrais les informations de cet article avec des pincettes, voire avec une pince à épiler, puisque vous allez le voir, on ne peut plus se fier à personne.

Selon le professeur Jeff Hancock et ses années d'études comportementales sur les réseaux sociaux, nous autres, simples humains dénués de sens moral, nous mentirions deux fois par jour à nos boss, amis et fréquentations, par sms ou sur les réseaux virtuels. Pas possible ! Serions-nous tous des aficionados du petit mensonge qui ne blesse personne et nous permet de se dépêtrer des situations les plus gênantes ?

Cette perle matinale vient d'une source anonyme, vous me croyez, hein ? L'émetteur de ces doux mots a osé mentir virtuellement et effrontément à son supérieur hiérarchique en l'apostrophant par un salut décontracté et rassurant pour finir sur une excuse de saison. Il a même utilisé un superlatif tel que "nuit horrible" afin d'éveiller la pitié chez son interlocuteur, un bon moyen pour faire passer le tout en se déresponsabilisant.

Une autre source, pas si anonyme que ça, a décidé de faire dans la concision et l'écriture texto. Alors, mytho ou pas ? Son supérieur le saura tôt ou tard car le porteur de mauvaise nouvelle s'est contredit en évoquant une possible visite chez le médecin. Un certificat le sauvera-t-il ?

D'ailleurs, si vous voulez savoir si votre interlocuteur vous ment par sms, il existe une technique infaillible. Dans une conversation instantanée, prenez votre chrono et si vous vous apercevez qu'il met 10% de temps en plus pour vous répondre, il est sûrement en train d'inventer un gros mytho, alors méfiez-vous de vos amis plus que de vos ennemis. C'est ce que des chercheurs américains ont pu découvrir en "textotant" une centaine d'étudiants.

Alors, cet article vous semble en tout point honnête ? Son auteur assure qu'un mot sur dix a été choisi avec franchise.

Fin des articles