Voilà ce que veulent (vraiment) dire ces 5 emojis !

  • Agathe S
  • Pop Culture
  • Publié le 21 Juillet 2021 à 11h52

Ils sont partout, tout le temps. Ils nous hantent et sont (souvent) à l’origine de très longs moments de réflexion, de doute et de remise en question. J’ai nommé : les emojis. 

Depuis la nuit des temps que les emojis ont envahi nos vies, tout est devenu plus compliqué. Dans le genre subtil, qui veut dire tout et rien à la fois, ce sont les rois du monde. Va savoir si ton père est vénère ou s’il est juste heureux de te parler, ou si ton plan drague est en réalité un simple plan friendzone. Bref, on ne va pas se le cacher, aujourd’hui, il faut sortir de Polytechnique pour comprendre ce qu’on veut VRAIMENT te faire comprendre. Et comme au Bonbon, on pense à tout, on a aussi pensé à toi (nous) qui fais partie des 99,9% de la population mondiale n’ayant pas fait cette école. On t’a concocté un guide aux petits oignons qui te dévoile enfin la VRAIE signification de ces pictogrammes colorés qui ponctuent nos échanges.

 

Si c’est ta mère qui te l’envoie

Aucune hésitation. Ça fait 2 jours que le soleil est revenu à Paris et elle n’en peut plus ! Elle coule, elle dégouline. Bref, fais gaffe, elle est à deux doigts de prendre un aller simple pour l’Islande.

 
Si c’est ton crush qui te l’envoie

Alors là, t’as peut-être été un peu trop vite. Voilà comment dire qu’iel est gêné·e, sans dire qu’iel est gêné·e. La prochaine fois, t’éviteras de lui demander dès le premier date s’iel veut se marier et/ou avoir des gosses.

 
Si c’est ton boss qui te l’envoie

Tu te souviens du crush auquel tu as justement demandé un peu trop tôt s'iel voulait des gosses et se marier ? Et bien la conversation s’est un peu enflammée, et là malheur : tu envoies le message à taon boss. Si t’as besoin d’un tips pour acheter une cape d’invisibilité, call us !

  

Si c’est ta mère qui te l’envoie

Hey you ! T’as intérêt d’avoir une bonne excuse pour avoir décliné les 36 appels de ces 5 dernières minutes. Ça sent mauvais pour toi.

 
Si c’est ton crush qui te l’envoie

C’est un crush bien timide sur lequel tu as porté ton dévolu. Slow down, tout le monde n’est pas aussi ouvert et pressé que toi ! Tout vient à point à qui sait attendre.

 
Si c’est ton boss qui te l’envoie

Ça fait 72 heures que tu bosses sur un dossier et t’as tout donné. Malheureusement, ça ne fait pas l’unanimité. C’est une façon un peu délicate et subtile de te faire comprendre que, clairement, ce que t’as fait, c’est de la m*rde.

 

Si c’est ta mère qui te l’envoie

Tu vas la retrouver dans 2 jours dans la Creuse pour les vacances et elle n’en peut plus d’attendre. Comme elle a compris que son impatience commençait à te saouler, elle t’envoie des petits smileys aux mains ouvertes approximativement 12 fois par jour.

 
Si c’est ton crush qui te l’envoie

On peut dire que c’est une affaire qui roule ! Comme disait une grande figure de la musique française (aka Colonel Reyel en 2011) : « Deux trois bisous un câlin sous la couette et bam ! »

 
Si c’est ton boss qui te l’envoie

Rira bien qui rira le dernier ! C’est une gentille façon de te faire comprendre que tu as une MONTAGNE de taf qui t’attend et que ça va faire mal, très mal !

 

Si c’est ta mère qui te l’envoie

Non non, elle ne te dit pas au revoir. Cette petite main qui gigote est plutôt un avertissement, avant la claque du siècle. Tu savais bien qu’il ne fallait pas la planter pour le repas chez tante Louise…

 
Si c’est ton crush qui te l’envoie

Là par contre, ça veut dire ce que ça veut dire. Clair net et précis : NEXT.


Si c’est ton boss qui te l’envoie

La légende dit que si taon boss t’envoie une main qui gigote et que tu l’envoies à tous tes contacts dans les 3 heures, tu vas te faire augmenter dans les 4 jours qui suivent. Stylé non ?

  

Si c’est ta mère qui te l’envoie

C’est que la cueillette est bonne. Les beaux jours sont là et ta petite maman est fière de ses beaux pêchers, qui font des fruits pour la première fois de l’année ! Qu’elle est mignonne…

 
Si c’est ton crush qui te l’envoie

Il n'y en a un·e qui n’a pas regardé que tes yeux à la première rencontre… Ça a le mérite d’être clair. Si t’étais parti·e pour une relation purement intellectuelle, il est toujours temps de fuir.

 
Si c’est ton boss qui te l’envoie

COURS. Si tu ne peux pas courir, fuis quand même. À moins qu’iel se soit trompé de destinataire, si cette personne t’envoie une jolie pêche, ce n’est a priori pas pour te parler de sa cueillette…

Fin des articles