Le pire et le meilleur pour sublimer le sexe féminin (ou pas)

© Instagram laprediction

Eh oui ça peut paraître saugrenu dit comme ça, mais de nombreuses femmes sont quelque peu obsessionnelles avec leurs parties intimes, et qui plus est leur vagin... Disons qu’elles aiment le chouchouter. Crèmes, désodorisants, contouring... Vous risquez d’en apprendre des belles. Et on ne vous parle pas des tatouages ou des piercings clitoridiens beaucoup trop mainstream. On vous dévoile les pires comme les meilleures folies de ces femmes qui utilisent des cosmétiques pour leur sexe.


Les pires (honnêtement ça nous inquiète tout autant que vous)


Les paillettes vaginales

Un phénomène qui fait parler : des petites capsules remplies de paillettes comestibles à insérer dans son vagin une heure avant le rapport sexuel. Les pilules se dissolvent ensuite à l’intérieur et libèrent des paillettes aromatisées aux bonbons. Composées à base d’amidon de maïs, de poudre d’acacia et de stéarate végétal, il y en a pour tous les goûts... Mais cette pratique est loin d’être bien vue par les gynécologues qui nous rappellent que le vagin contient un équilibre très fin et fragile très vite inflammable...


Le maquillage vaginal

Embellir vos parties intimes avec des cosmétiques spéciaux n’est manifestement plus si WTF (bien que ça le soit quand même un peu) ! The Perfect V est une entreprise scandinave spécialisée dans les cosmétiques intimes, et vous pouvez trouver fards, rouge à lèvres, contouring, enlumineur de lèvres pour apporter un certain attrait à votre vagin, fancy ! On doute un peu de leurs bienfaits mais si vous voulez vous la jouer Kardashian, vous pouvez toujours tester le rouge à lèvres pour hydrater vos lèvres intimes... Sans commentaire.


Le déodorant intime

Un petit pchit pour rafraîchir tout ça entre la fin du boulot et le début de soirée pour effacer les odeurs corporelles et vaginales, et c’est reparti de plus belle ! Sinon vous avez aussi l’option douche, un peu plus banal certes, mais quand même c’est assez agréable. Attention, ce déodorant intime, parfois sous forme de lingettes, entrainerait une sécheresse vaginale voire même l’apparition de vaginite


Le labello désodorisant ultra-hydratant

Un trois-en-un, on ne peut pas vous proposer mieux. Le V Magic, conçu par un laboratoire américain, est une sorte de labello génital désodorisant ultra hydratant. C’est un peu THE thing to have non ? Quoique... 


Teintures

Si vous hésitez entre vous teindre en blonde, en rousse, ou opter pour la tendance ombré hair voire mauve champagne, pourquoi ne pas d’abord tenter l’aventure sur vos poils pubiens ? On a ouï dire que des motifs étaient même possibles. De plus en plus proposé en institut de beauté, laissez place à votre imagination pour des colorations aux motifs léopard, aux cœurs roses, aux petits dauphins et que sais-je encore. 


Le Vajazzling

Le bling-bling du slip est arrivé ! Le principe est simple : faire briller son pubis de mille feux en se collant des strass et autres cristaux colorés partout. Grande classe ! Si tu veux faire de ton pubis une boule disco, c’est maintenant ! Apparemment cette fantaisie durerait entre 4 et 5 jours. Et si vous avez de l’argent à perdre, certains salons de beauté proposent même de vous coller des diamants Swarosky ! 


Les meilleurs, on arrête les conneries et on passe aux choses sérieuses


Les gels nettoyants au PH neutre

Spécialement conçu pour les zones intimes, ce type de savon est bien plus doux que les autres. Sans savon, sans parfum, sans colorant, c’est toujours mieux de privilégier un savon spécial parties intimes moins irritant que ceux pour le corps.


Lubrifiants, ovules, crèmes et gels

Pour lutter contre la sécheresse vaginale, dont plus d’une femme sur six souffre, il est conseillé d’utiliser du lubrifiant ou du gel avant l’acte sexuel pour faciliter la pénétration, ou encore des ovules d’acide hyaluronique qui favorisent la cicatrisation d’une muqueuse sèche et irritée. Vous pouvez les utiliser jusqu’à deux fois par semaine. 


Des lingettes intimes

Contrairement au désodorisant intime, celles-ci ne sont pas considérées comme mauvaises pour votre vagin. À condition de ne pas les utiliser quotidiennement mais plus en cas d’urgence, de se rincer à l’eau derrière, et d’essayer d’en trouver sans parfum. 


Soins exfoliants

Lorsqu’on s’épile, il n’est pas rare de se retrouver avec des poils incarnés. Une bonne solution est d’utiliser un gommage spécial parties intimes, quelques jours avant l’épilation pour bien préparer la peau et tenter de faire sortir les derniers bulbes qui sont encore sous peau. Mieux vaut en choisir un doux à l’amande, au sucre, ou au sel de mer. En clair, le plus naturel possible.


Se laver à l’eau chaude après un rapport sexuel

Avant d’éviter des irritations et autres mycoses vaginales, il est nettement conseillé de se laver à l’eau chaude les parties intimes après un rapport sexuel ainsi qu’uriner afin d’éviter que des germes ne remontent vers l’urètre.


Des tampons bio

On connaît tous l’histoire du tampon hygiénique qui entrainerait la gangrène... Bien que les cas soient rares, autant ne pas tenter le diable. Pourquoi ne pas acheter des tampons en coton bio ? Quelques euros de plus certes, mais zéro risque, et ça vaut bien tout l’argent du monde.


La cup
 

Une petite cup en silicone qu'on insère dans son vagin et qui remplace toute sortes de tampons ou serviettes hygiéniques. Bien plus écologique et économique, elle dure 10 ans. Il suffit de la passer sous l'eau avec un peu de savon chaque jour pour la nettoyer et la faire bouillir avant chaque cycle. 


À vous de choisir votre team... Les pires ou les meilleures.