Eurovision 2023 : La Zarra, qui représente la France, dévoile sa chanson !

undefined 20 février 2023 undefined 13h34

Flora Gendrault

La France va-t-elle enfin remporter l’Eurovision ? Barbara Pravi a frôlé la victoire en 2021, puis, en 2022, le pays, représenté par Alvan & Ahez, a fini à la 24e place. Décevant, mais La Zarra espère bien renverser la tendance cette année ! Elle déclarait même à une journaliste n’avoir « pas le droit de ne pas gagner », espérant convaincre le public avec sa chanson "Évidemment". 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @la_zarra


Qui est La Zarra
? 

Certain·e·s la connaissaient déjà, d'autres la découvrent seulement grâce à son entrée dans la grande famille de l’Eurovision. Fatima Zohra Hafdi, La Zarra de son nom de scène, est québécoise. Son mystère fait son charme : elle a longtemps gardé secrets son vrai nom, son âge, son parcours personnel, et donne peu d’interviews. Passionnée de musique depuis l’enfance, c’est Benny Adam, producteur de hip-hop montréalais, qui découvre le potentiel de sa voix et lui donne rendez-vous en studio. 

Avec un timbre de voix semblable à Édith Piaf, les collaborations s’enchaînent pour la jeune artiste : en 2016, son premier titre "Printemps blanc" aux côtés de Niro rencontre un succès notable. Après plusieurs mashup et reprises (mes préférées : "À l’Ammoniaque/Mon Dieu" et "Tirer un trait"), c’est avec son titre "Tu t’en iras" que sa notoriété explose. Son premier album, Traîtrise, sort en 2022.


L’Eurovision 2023, comme une évidence

C’était elle et personne d’autre : La Zarra a été désignée par la patronne de la délégation tricolore et des divertissements de France Télévisions, Alexandra Redde-Amiel, sans passer par la case sélection. Il faut savoir qu’on lui avait déjà proposé le même rôle ces deux dernières années, mais qu’elle avait gentiment décliné. 2023, c'est la bonne. 


Les secrets de sa chanson, "Évidemment"
 

Étiez-vous devant France 2, hier, pour découvrir en exclusivité "Évidemment" ? Non ? Pourtant, elle a séduit les téléspectateur·ice·s. Co-écrite par Benny Adam et elle-même, La Zarra précise au Parisien : « On l’a écrite en trois nuits, car, nous, on ne dort pas. Elle a été très facile à faire, dans la bonne humeur, très passionnelle, même si la note où je chante la grande France a été dure pour moi ». Des paroles en clair-obscur, une base électro-disco… On repassera pour l'originalité du titre, mais si La Zarra ne gagne pas, elle aura au moins eu le mérite de nous faire danser et chanter à tue-tête. On lui souhaite bonne chance !