Ai Weiwei vous invite à faire un gros doigt aux lieux qui vous révoltent

undefined 20 mars 2023 undefined 13h20

Nicolas Cogoni

On va enfin pouvoir se défouler un petit peu. Emmenez le majeur d'Ai Weiwei n'importe où grâce à une nouvelle collaboration entre l'artiste et la plateforme d'art en ligne Avant Arte. Le projet, intitulé Middle Finger, permet aux utilisateurs de superposer, à travers une œuvre interactive, le PNG du bras étendu et en colère de l’artiste chinois sur une sélection de lieux et monuments tels que la Statue de la Liberté, la tour Eiffel, l'Opéra de Sydney ou encore la Trump Tower. 


« Nous oublions souvent que nous avons un majeur »

Ai Weiwei, artiste rebel engagé contre la répression, a fait de son doigt d’honneur un symbole fort de la liberté d’expression. Depuis sa série photographique Study of Perspective en 1995, il a levé son majeur vers les bastions du pouvoir, repères imprégnés d'oppression, de censure et de contrôle excessif.

Et il a pris des photos pour le prouver. À commencer par la place Tian'anmen à Pékin, où des centaines de manifestants démocrates ont été tués par le gouvernement chinois en 1989.