Typologie des collègues de bureau qu’on connaît tous (beaucoup) trop bien

  • Rachel
  • Pop Culture
  • 14/09/2017

Il y a de fortes chances pour que vous ayez déjà travaillé au moins une fois dans un bureau. Si c’est le cas, vous allez adorer le premier livre d’Hortense Bender, Comme un lundi au bureau, dans lequel l’illustratrice passe en revue tous les moments qui nous font kiffer (ou haïr) la vie avec nos collègues. Parfait pour une rentrée avec le sourire.

Des stéréotypes de collègues aux grands moments de solitude en passant par les pires phrases dites au bureau ou les pots de départ, aucun doute que vous allez vous y retrouver et y retrouver vos chers camarades de bureau. Tous les petits commérages et expériences loufoques sont dans ce bouquin. Alors on vous conseille de l'offrir à votre prochain pot de départ.


Alors, qui sont tes collègues de bureau ?


1. Le zoneur de l’open space

« Ce collègue peut occuper différents postes, à condition de ne pas avoir trop de travail. Il tape la discut’ au lieu de lire ses mails. Il est un peu lourd, et surtout pas susceptible. »


2. La reine de l’open space

« La reine de l’open space est cette collègue qui, l’allure altière, le menton levé et la démarche conquérante, se pavane dans les couloirs à grands renforts de claquements de talons, dans le but de marquer son territoire. »


3. Le gentil collègue

« Il ne s’énerve jamais. Il te supporte quoi qu’il arrive, même lors de tes "petites" sautes d’humeur caractéristiques. Souriant, il a toujours un mot gentil, et il est sans cesse prêt à te rendre service. C’est un bisounours version open space, qui ne semble jamais gavé par son taf. »


4. Le trop chelou

« Dans toutes les boîtes, il y a toujours un collègue indéfinissable, juste "trop chelou". Il n’entre dans aucune case : ni cool, ni coincé, ni branché, ni geek, ni rien !… Le rapport du trop chelou aux autres est plus que bizarre : jamais "bonjour", regard dans le vague, démarche robotique, peu enclin à la discussion. »


5. Le sur-stressé

« Le collègue sur-stressé est celui qui parvient, à lui seul et en un temps record, à semer la panique dans un open space entier. Cela se caractérise le plus souvent par une façon subite de taper très fort et très vite sur les touches de son clavier, tout en pestant contre la lenteur de son ordinateur. »


6. Le bavard

« Le bavard est ce collègue qui a toujours quelque chose à raconter à ses camarades d’open space. Si tu le croises, tu es foutu. »


7. Le stagiaire tyrannique

« Il a une telle confiance en lui que tu perds tous tes moyens à son contact. Tu le crains et fais le taf à sa place de peur qu’il ne se plaigne de toi. »


8. Le cool

« Le collègue cool semble être sur Terre uniquement pour te faire sentir comme le dernier des ringards à son contact. Il se repère par ses tenues trendy auxquelles tu n’adhères pas, mais que tu porteras dans cinq ans, quand elles seront passées du branché au mainstream. »


9. Le collègue qui pue de la gueule

« Nous avons tous déjà été victimes du poney de bureau ! Tu la connais, cette bonne haleine fétide de lendemain de teuf ? Elle est à mi-chemin entre l’odeur de clodo aviné et la moquette de bar imbibée de bière froide au petit matin… »

10. Le Caliméro de bureau

« Le Caliméro est celui qui se plaint tout le temps. Il estime toujours être moins bien loti que les autres et fane ses compagnons de bureau avec ses lamentations permanentes. »


Comme un lundi au bureau
d'Hortense Bender aux Editions Diateino 
Le blog d'Hortense Bender

PS. A lire au bureau avec les collègues, c'est encore mieux.