Variant du Covid-19 : 2 clusters à risque détectés en France

Le ministère de la Santé a fait savoir ce jeudi que deux clusters à risque du nouveau variant anglais du Covid-19 avaient été identifiés en France.


« 19 cas de contamination par la variante 'VOC 202012/01' et 3 cas de contamination par la variante '501.V2' ont été confirmés par le Centre national de référence (CNR) des infections respiratoires », précise le ministère.


En Bretagne et en Île-de-France

En région parisienne, une des personnes contaminées au variant britannique n'a pas voyagé au Royaume-Uni, ni eu de contact avec des personnes ayant voyagé dans des zones à risque. Un autre cluster a été identifié en Bretagne, après la découverte d'un cas positif au variant britannique d’une soignante dans une unité de soins de longue durée du Pôle gériatrique de Chantepie, près de Rennes.

Le ministère de la Santé a indiqué qu'« une importante investigation a été lancée par l’ARS d'Île-de-France pour identifier les personnes contact et casser rapidement les chaînes de transmission ».

La Direction générale de la Santé annonce que les autorités sanitaires « renforcent la vigilance pour identifier le plus précocement possible chaque patient contaminé et mettre en place les mesures de protection et de freinage adaptées pour limiter au maximum la propagation de ces variantes virales, plus transmissibles. »

19 cas ont été détectés mais « nous nous attendons à en identifier davantage », a déclaré Olivier Véran ce jeudi 7 janvier lors des annonces du gouvernement. 

Fin des articles