Un cachalot de 30 tonnes échoué sur les bords de Seine

undefined 27 novembre 2017 undefined 16h10

Manon Merrien-Joly

Décidément, la capitale ne manque pas d'histoires animalières chelou ces temps-ci. Après la (sombre et triste) histoire du tigre échappé d'un cirque du 15e et abattu quelques minutes plus tard, c'est un cachalot échoué sur le quai de la Tournelle, dans le 5e, qui a fait une belle frayeur à ceux qui passaient près de Notre-Dame. 

Le cétacé serait un mâle d'une vingtaine d'années et dégage une odeur d'eau salée et de poisson, tandis que sa machoire est inondée de sang : tout autour, un périmètre de sécurité de 7 mètres a été mis en place et des scientifiques en blouse blanche étaient présents pour analyser la bête. 

Un cadavre aussi flippant que faux, heureusement : réalisée par le collectif anversois Captain Boomer, cette installation est une "métaphore de la perturbation de notre système écologique" et vise à "déranger les liens de l'homme avec la nature" peut-on lire sur leur site

Ceux qui connaissent déjà le collectif ont pu percevoir le leurre, qui s'était déjà échoué auparavant dans des villes européennes comme Londres, Valence ou Rennes et est déjà en route pour une nouvelle destination.