Des femmes (re)découvrent leur sexe en photo

  • Louise B
  • News
  • Publié le 3 Février 2017 à 00h00
© Layla Martin

Elle s’appelle Layla Martin et pense que le sexe est l’une des plus belles expériences de notre vie - quand on sait s'y prendre. La blogueuse, auteure et coach sexuel publiait le 19 janvier sur YouTube son nouveau projet Vagina are beautiful. L'expérience consiste à photographier les vulves de trois femmes pour qu’elles puissent les observer. Le but ? En finir avec le tabou du corps de la femme, et les aider à mieux se sentir à l’aise et connectées avec leurs corps.


« Il y a beaucoup plus de plis que je ne l’imaginais », « Ce n’est pas aussi moche que ce je pensais... » C’est la première fois que ces femmes expérimentent un “face à sexe” ; A part l’une d’entre elles, qui n’y avait pas jeté un œil depuis le lycée, et s’étonne de son changement. A une époque où la sexualité peut paraître banalisée, je fais le pari que très peu de femmes sauraient décrire leur vulve. Et, pourtant, si cela pouvait aider à les décomplexer ? Dans une époque tiraillée entre la pornographie et les tabous, Layla veut nous prouver que l’Origine du Monde n’est pas un sujet censuré. Mais qu’au contraire, il mériterait d’être plus présent, notamment dans le monde de l’art.



Passionnée par la sexualité, Layla ne s’est pas contentée de l’étudier à l’Université de Stanford. Elle est aussi partie explorer toutes les facettes de ce sujet dans les jungles asiatiques, avec l’aide d’un maître tantrique (faut le faire quand même). Aujourd’hui, l’experte tient un blog dans lequel elle se la joue “coach” pour nous aider à “détoxifier” nos vies sexuelles. A travers des petites vidéos, textes, livres et même cours en ligne, Layla nous donne des conseils sur cette activité qui rend heureux. Son blog est partagé en trois parties : une pour les couples, une autre pour les femmes et la troisième pour les hommes. A vous de voir.

Comme le sujet vous intéresse, on en profite pour vous partager la dernière vidéo de Solange te parle. Une autre artiste un brin féministe qui s'intéresse aux vulves. 

Fin des articles