Les Sea Bubbles, taxis flottants sur la Seine, pour bientôt ?

© Shutterstock - Genève

L’État a donné son accord de principe pour que des taxis flottants, les Sea Bubbles, soient testés sur la Seine. Cependant, il faudra attendre 2020 pour savoir si l’autorisation définitive est donnée. En attendant, ne soyez pas surpris de voir ces bulles flotter au-dessus du fleuve parisien.


Ces capsules venues tout droit d’un film de science-fiction sont pourtant bien réelles. Elles flottent à quelques centimètres de la surface sans faire de vague et sont propulsées par l’énergie électrique. L’idée est de libérer les routes de ces voitures si polluantes et d'améliorer l’air des centres-villes.

©Sea Bubble

Les créateurs de ces Sea Bubbles sont Anders Bringdal et Alain Thébault. Ce dernier s’attache à promouvoir son concept grâce à plusieurs essais, d’abord à sec puis dans un lac en Suisse et enfin sur la Seine en mai 2018. Cependant, leur commercialisation n’est pas pour tout de suite, mais Alain Thébault a annoncé : « Nous avons lancé la construction de 60 Bubbles. On prend des commandes, aux États-Unis, en Suisse, en France, probablement au Qatar ». Il aurait également signé un premier client à Paris dont l’identité reste inconnue pour le moment. Tout comme la date de la mise en service officielle.

Le coût de l’engin n’en ferait pas vraiment un transport public mais plutôt un taxi de luxe. Zéro vague, zéro bruit et zéro pollution.

On a hâte de voir ces voitures volantes arpenter la Seine !

Fin des articles