Les anciens du JDD lancent une soirée pour soutenir l’indépendance de la presse

undefined 6 octobre 2023 undefined 19h28

Nicolas Cogoni

Après 40 jours de grève cet été pour défendre leur indépendance, les anciens journalistes du Journal du dimanche (JDD), réunis en collectif, organisent une « Nuit de l’indépendance pour une presse libre » au théâtre du Châtelet, ce lundi 9 octobre. Au cours de cette soirée, ils présenteront leur nouveau projet collectif et dévoileront le nom et les contours d’une nouvelle association destinée à promouvoir la liberté, le pluralisme et l’indépendance des médias. « Avec cette soirée, on veut contribuer à faire émerger auprès du grand public ces sujets d’indépendance des rédactions, de concentration des médias », a fait savoir Bertrand Gréco, ancien co-président de la Société des journalistes (SDJ) du JDD, auprès de Libération


Deux heures de spectacle au nom de la liberté 

Au programme de ces près de deux heures de spectacle, des débats éclairés animeront la scène, dont l'un avec des députés aux horizons politiques variés, orchestré par l'économiste des médias Julia Cagé. Un autre sera animé par le vulgarisateur politique et streameur Jean Massiet, avec 4 représentants de la SDJ « qui votent sur la nomination du directeur de leur rédaction », rapporte Libération Enfin, cette « Nuit de l’indépendance pour une presse libre » vous réserve quelques performances musicales de Flavien Berger, Albin de la Simone ou encore Terrenoire, la présence d'humoristes dont Laura Domenge, Guillaume Meurice, François Morel, Laura et Nicole Ferroni, et des lectures par les comédiennes Agnès Jaoui et Anna Mouglalis.

Une contestation historique 

Pour rappel, le Journal du dimanche a fait face à une vague de départs d'ampleur au mois d'août 2023. Sur la centaine de journalistes que comptait le journal, plus d’une soixantaine de personnes avaient annoncé leur départ au 4 août. Une décision collective qui fait suite à la nomination de Geoffroy Lejeune, journaliste marqué à l'extrême droite et soutien d'Eric Zemmour à l'élection présidentielle, à la tête du JDD. Auparavant à la tête de Valeurs actuelles, le nouveau directeur de rédaction a pris ses fonctions le 1er août dernier, malgré la forte contestation des journalistes de l'hebdomadaire, qui ont fait grève pendant près de 40 jours.

Ce mouvement de grève a marqué un tournant dans l'histoire de la presse française en raison de sa durée ; il dépasse notamment les grèves historiques d'i-Télé en 2016 (31 jours) et de Radio France en 2015 (27 jours). Pour la première fois de son histoire, le Journal du dimanche n'était pas paru pendant six dimanches consécutifs.


Nuit de l’indépendance pour une presse libre

Le collectif des ex-journalistes du JDD
Théâtre du Châtelet
1, place du Châtelet – 1er
Lundi 9 octobre à 20h30
Plus d'infos