25 situations cocasses vécues depuis le couvre-feu à 18h

  • La Rédac'
  • News
  • Publié le 2 Février 2021 à 13h52
Wonder Woman

Si on vous avait dit il y a un an, après des mois de confinement/couvre-feu/reconfinement, que l'on se retrouverait en février 2021 avec un énième couvre-feu avant même que le soleil se couche, vous auriez cru à de la science-fiction. Pourtant l'obligation d'être chez soi à 18h est bien réelle, et tout le monde a dû s'y adapter tant bien que mal, donnant lieu à des situations plutôt cocasses. Une chose est sûre : on n'était pas prêt.e.s.

1. Ne pas manger le soir parce qu'on a oublié de faire des courses avant 18h. Plusieurs jours de suite. Classique.

2. Se dépêcher d'aller chez le caviste pour acheter du vin "en prévision", "au cas où" à 14h. Se retrouver avec beaucoup trop de vin chez soi. Du coup, devenir alcoolique.

3. Louper son couvre-feu et se répéter 50 fois l'excuse à dire en cas de contrôle.

4. Faire la queue 45 minutes pour les caisses automatiques passé 17h car c'est le seul moment où tout le monde peut aller faire les courses.

5. Se retrouver à manger des pâtes natures (sans beurre, ni huile, ni sel) parce que t'as encore fini le boulot à 19h.

6. Faire un date dans un parc à -8000°C sous la neige, en pleine aprem un dimanche, parce que t'avais pas le choix.

7. Boire "l'apéro" en "terrasse", "debout", dans le froid devant un café qui fait à emporter et te sentir chanceux.se d'être là.

8. Avoir l'impression qu'il est 2h du mat' dans le métro et la rue, et que c'est The Walking Dead dehors, alors qu'il est 19h30 et que tu rentres tranquillou du boulot.

9. Débarquer à 14h chez tes potes avec des bouteilles et rentrer bourré à 18h02.

10. Faire des pyjamas party de 18h à 6h « parce que t’as pas le choix de rester »

11. Boire en pleine journée et trouver ça totalement normal.

12. Faire des dates Tinder à 16h sur ton canapé ou ton bout de lit et que du coup c’est le pire date du monde et qu’on te rappelle jamais après.

13. Arriver chez soi avant le couvre-feu et (re)découvrir la merveilleuse télévision française avec Ici tout commence, Demain nous appartient, ou encore ce bon vieux Nagui dans N'oubliez pas les paroles. Avoir l'impression d'avoir raté (bien heureusement) tout un pan de sa vie.

14. Devoir lâcher ses courses à 18h06 parce qu'il a une descente de flics dans le supermarché et que tout le monde se fait verbaliser

15. Rentrer chez soi alors qu'il fait encore presque jour et qu'on est en hiver

16. Rentrer à n'importe quelle heure de la nuit tous les soirs en marchant seul dans la rue, croiser les flics en moyenne trois à quatre fois, croiser leur regard, les regarder s'éloigner tranquillement sans une once de stress, laissant derrière eux le peu de crédibilité que t'accordais encore aux forces de l'ordre

17. Le premier ministre qui dit à la télé "On va renforcer les mesures de contrôle mises en place suite à trop de laisser-aller" et t'annonce fièrement combien de gens ont été verbalisés pour non-respect du couvre-feu, alors que toi non (cf. 16)

18. Commander Allo Apéro alors qu'il est 20h30

19. Se faire livrer son resto préféré... alors qu'il est à 30m de chez toi 

20. Voir une descente de keuf au Subway à 18h17

21. Regarder des bus vides passer toute la soirée

22. Rentrer du taf à 19h et avoir le métro pour toi tout seul

23. Rentrer du taf à 19h et avoir peur de se faire agresser parce que t'es tout.e seul.e dans le métro

24. Faire les fonds de frigo et de placard pour trouver des alternatives à sa recette car on a oublié un ingrédient, à 19h30

25. Enfin terminer cette conserve de flageolets qui traine depuis 3 ans au fond du placard

Fin des articles