Selon ce médecin, il faut arrêter de faire pipi sous la douche !

undefined 25 août 2021 undefined 21h02

Agathe S

Pas très glamour me direz-vous, mais les apports écologiques de cette pratique très répandue sont sans appel. En effet, un pipi-douche hebdomadaire pourrait faire économiser près de 2 190 litres d’eau par an et par personne. Rien que pour ça, la planète nous dit merci... mais notre corps cri au secours. La kiné' américaine Alicia Jeffrey-Thomas tente, à travers son compte TikTok, de sensibiliser les femmes – et personnes à vagin plus exactement – pratiquant le pipi-douche quant aux risques qu’elles encourent.

 
Le réflexe de Pavlov

Le principal risque encouru lors d’une telle pratique est de développer un réflexe de Pavlov. Il s’agit d’un mécanisme théorisé par Ivan Pavlov au 19e siècle, qui lierait un stimulus extérieur et une action du corps. Dans cette situation précise, le risque réside dans l’association inconsciente et involontaire de l’action d’uriner avec le bruit de l’eau. Gare à votre vessie lorsque que vous entendrez un robinet ou une douche à proximité !

@scrambledjam

Reply to @gwas007 why you shouldn’t pee in the shower (probably part 1 of multiple?) #learnontiktok #tiktokpartner

♬ Similar Sensation (Instrumental) - BLVKSHP

 
Un dysfonctionnement du plancher pelvien

Les contre-indications continuent. En effet, n’étant pas faites pour faire pipi debout, le plancher pelvien des personnes à vagin ne pourra se détendre de manière adéquate en étant debout. La vessie ne pourra donc pas se vider entièrement, ce qui peut causer des fuites en cas de proximité avec un quelconque bruit d’eau (cf : Pavlov).

Si l’envie vous prend, ou que vous ne vous voyez simplement pas ôter le pipi-douche de votre routine, il reste l’option de s’accroupir ; votre plancher pelvien ne vous en sera que plus reconnaissant.

Source: IFL Sciences