Saison 3 de Parisculteurs : 32 nouveaux sites à cultiver

© Picasa

32 nouveaux sites à travers Paris et ses alentours sont mis à disposition des agriculteurs, jardiniers, paysagistes, entrepreneurs, acteurs associatifs ou architectes pour y développer des projets d’agriculture urbaine.


Ces sites représentent 5,8 hectares
, rien que ça. Les particularités de cette saison : 19 sites en pleine terre et un partenariat avec le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis pour que l'agriculture urbaine continue de fleurir sur de nouveaux territoires.

Exemple de proposition de projet


Parisculteurs, à quoi ça sert ?

Tout d’abord, à développer la place de la nature en ville, faire émerger de nouveaux cultivateurs, créer du lien social, de l’emploi et sensibiliser au bien manger. Parmi les 59 sites des 2 premières saisons, 16 sites sont déjà en culture et permettent de produire 285 tonnes de fruits, légumes, champignons, aromates, mais également 66 000 plantes et fleurs par an. 31 sites supplémentaires seront cultivés en 2019 et 8 autres en 2020. En tout, ce seront donc 1240 tonnes annuelles de fruits et légumes, champignons, aromates et 1,3 millions de plants mais aussi du poisson, du miel, du safran, des fleurs comestibles ou du houblon. Et tout ça en bas de chez toi.

12 sites sont proposés par la Ville de Paris et 20 par ses partenaires comme Logirep, Paris Habitat… ou encore des nouveaux comme les jardineries Truffaut, l’association chemins d’espérance et même le ministère de l’Economie et des Finances.

Autre exemple de proposition de projet

Agriculteurs, jardiniers, paysagistes, entrepreneurs, acteurs associatifs et architectes ont jusqu’au 19 avril 2019 pour proposer leur projet. La liste des sites c’est par ici.