La première compagnie aérienne zero plastique a relié le Portugal au Brésil

undefined 21 janvier 2019 undefined 13h03

Juliette Darmon Martinet

Le 26 décembre dernier, la compagnie aérienne portugaise Hi Fly a réalisé un vol historique entre Lisbonne et Natal, au Brésil. Il s’agit du premier vol au monde à avoir banni intégralement le plastique à usage unique à bord. Excellente nouvelle, lorsqu’on apprend que cette pratique devrait être généralisée d’ici la fin de l’année.


Qu’on se le dise, le plastique est loin d’être un ami de la planète. Entre les horreurs que l’on découvre chaque jour, les pailles coincées dans le nez de tortues, les tongs retrouvées dans l’estomac d’une baleine, un bébé phoque mort étouffé dans du plastique, et les îlots de déchets flottant dans l’océan Pacifique, on ne peut qu’être partisan de l’idée de le réduire au minimum. De nombreuses alternatives sans plastique créées par des associations et autres entreprises ne cessent de se développer. Et cette dernière marque une réelle avancée pour le transport aérien. Paulo Mirpuri, président de Hi Fly, a déclaré : « Nous ne pouvons plus ignorer l'impact de la contamination par le plastique sur les écosystèmes, ni sur la santé humaine ».

Des alternatives en bambou, papier recyclé ou matériaux "compostables" ont alors remplacé le plastique pour les couverts, les brosses à dents et même les gobelets sur les quatre vols pendant le mois de décembre. Après un test plus que positif, la compagnie aérienne devrait généraliser cette pratique pour la fin de l’année 2019 et ainsi devenir la première compagnie aérienne au monde sans plastique.

Pour ces 4 vols transportant 700 personnes, le résultat est impressionnant : l’utilisation de ces alternatives aurait permis d’éviter l’utilisation de 350 kg de plastique ! Une belle avancée si l’on considère que les vols commerciaux ont transporté près de 4 milliards de passagers l’an passé. Trois prochains vols tests auront lieu dans les prochaines semaines afin d’évaluer les différentes alternatives pouvant être mises en place. D’autres compagnies telles que Ryanair ou Air New Zealand ont annoncé vouloir également réduire l’usage du plastique sur leurs vols.

Voyager de manière plus écologique sera de plus en plus envisageable, on y croit !