Pour ou contre les SUV dans Paris ? À vos votes

undefined 15 novembre 2023 undefined 14h21

Clémence Varène

Il y a quelques mois, on a déjà chassé les trottinettes électriques en libre-service de Paris, pour le plus grand plaisir d’une bonne partie d’entre nous. La maire Anne Hidalgo s’attaque maintenant à un autre type de véhicule, un peu plus volumineux cette fois-ci : les 4x4 et les SUV. 


Vers un Paris plus vert

Plus proches du tank que de la voiture citadine, les SUV sont une apologie du toujours plus. Toujours plus gros, toujours plus bruyant, toujours plus dangereux pour les autres usagers (même si eux, en cas d’accident, s’en sortent sans une égratignure) et surtout toujours plus polluants bien entendu. Et pourtant cette catégorie représente tout de même la moitié des véhicules neufs en Europe en 2022, visiblement nous n’avons pas tous les mêmes priorités.

Voilà donc une mesure qui fait du bien, très largement inspirée par des vœux émis depuis plusieurs mois par les écologistes, et surtout par Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon. Il vient de prendre la décision d’instaurer d’ici à 2026 une tarification de stationnement en fonction du poids des véhicules.


Une véritable chasse aux sorcières ?

Alors attention, cette mesure ne vise pas du tout à interdire la circulation de ces voitures dans la ville, mais bien à s’inspirer de la capitale des Gaules en instaurant des prix de stationnement significativement plus élevés à certains véhicules, afin de permettre de libérer un peu de place sur les déjà rares espace garables de la capitale, et de limiter leur circulation.

Mais le projet reste relatif, puisqu’a priori, le parking résidentiel ne sera pas concerné, ce qui rassure sans doute un grand nombre de Parisiens propriétaires de ces petits gourmands en carburant.

Quoi qu’il en soit, ce sera à vous de prendre cette décision en votant le 4 février prochain. Il suffit pour cela d’être inscrit sur les listes électorales avant le 8 janvier 2024, puis de se rendre dans un bureau de vote. De notre côté, on a un peu de mal à imaginer que beaucoup de gens votent pour plus de SUV, mais sur un malentendu... Et en attendant, on espère que les constructeurs automobiles prendront en compte ces informations pour développer des voitures à taille un peu plus humaine.