Plainte contre X déposée pour de la pollution au plomb autour de Notre-Dame

© shutterstock

L’association Robin des Bois aurait saisi la justice pour des « carences fautives ayant pour conséquence la mise en danger de la personne d'autrui ». 


Alors que Mediapart révélait dans une enquête la présence anormale de pollution au plomb autour de la cathédrale de Notre-Dame, c’est Le Monde qui, lundi, a annoncé le recours en justice contre X de l’association Robin des Bois.


Il y a trois mois, Notre-Dame brûlait

Faisant dans la foulée tomber au sol près de 400 tonnes de plomb issues de la toiture et de la flèche. Une pollution massive, très dangereuse pour la santé (maladies graves, toxique pour la reproduction, potentiellement cancérogène). L’association juge les autorités coupables de cette négligence, n'ayant pas pris « les mesures nécessaires ». « La minimisation qui a été faite est catastrophique », confie Anne Thébaud-Monny au journal Le Monde. De l’enquête de Mediapart ressort un taux de plomb jusqu’à 800 fois supérieur aux normes.

Alors que la Mairie de Paris affirmait il y a encore une semaine qu’il n’y avait « aucune alerte », ni « risque pour la santé », nous apprenons que deux écoles, qui accueillent en période de vacances jusqu’à 180 enfants, ferment leurs portes pour « concentration élevée de plomb ».

Source : Huffington Post

Fin des articles