Prolongement de la ligne 1 : Une pétition pour sauver le bois de Vincennes en danger

  • Sarah Leris
  • News
  • Publié le 15 Novembre 2021 à 13h05
@ iStock

Si trois stations supplémentaires sont prévues à la ligne 1 après le Château de Vincennes, le projet inclut de creuser dans le bois de Vincennes, et donc de l’abîmer. Une pétition a été lancée pour le sauver.

Le projet, pensé par Ile-de-France Mobilité, prévoyait de prolonger la ligne 1 entre Château de Vincennes et Val-de-Fontenay, rajoutant trois arrêts supplémentaires : Les Rigollots (Fontenay-sous-Bois), Grands Pêchers (Montreuil) et Val-de-Fontenay (Fontenay-sous-Bois). Celui-ci devait être déjà lancé, mais l’Autorité environnementale l’a mis en pause. La raison : une catastrophe environnementale pour le bois de Vincennes.

Le collectif Touche pas à mon bois a lancé une pétition pour sauver le bois, craignant « des dommages irrémédiables à cause de l’emprise du chantier dans le bois ». La pétition réclame, à défaut d’annuler le projet, d’au moins avoir des garanties quant à la préservation de l’espace. « Sans parler des nuisances engendrées par des travaux extrêmement bruyants et polluants prévus pour durer au moins 8 ans, impliquant l’excavation de milliers de tonnes de terre du bois de Vincennes, qui transformeront en no man’s land l’une des zones de loisir et de promenade préférée des franciliens, entre le parc floral et le lac des minimes ».

Parmi les alternatives, celle de la prolongation du RER A, du tramway, ou utiliser une autre ligne qui contourne le bois. La pétition, qui a déjà récolté plus de 52 000 signatures, insiste sur les conséquences économiques et écologiques du projet, et rappelle que le déboisement prévoirait de tuer des arbres centenaires.

Plus d'infos

Fin des articles