Des noms de rues parisiennes changés pour ceux de femmes militantes

© Shutterstock

Aujourd’hui la place de la République a été renommée "place du Lesbianisme".


C’est le collectif Osez le féminisme qui a souhaité donner le nom de militantes pour les droits des femmes et des LGBT à des rues de Paris. Par exemple, la Boulevard Magenta s’est transformé en "rue Angela Davis", une militante américaine engagée pour le droit des femmes. Un rassemblement sera organisé ce vendredi 26 avril à 19h place de la République, dorénavant place du Lesbianisme.

Cette journée existe depuis 1982 et a pour but de rassembler les femmes LGBTQI+ pour qu’elles puissent échanger et partager pour mettre en avant leur communauté qui fait encore beaucoup trop l’objet de discrimination. En 2017, on recense 276 agressions lesbophobes, un bien triste chiffre quoiqu'encourageant par rapport à l’année précédente (313 en 2016).


Le maire de Metz, à la demande de l’asso Couleurs Gaies, avait proposé de renommer une place piétonne "Jardin Marsha-P.-Johnson et Sylvia Rivera", qui sont deux militantes des droits LGBT aux États-Unis. La demande a été validée. Un petit pas pour les hommes, un grand pas pour la cause des femmes !

Fin des articles