Messieurs, fini de complexer sur ce que vous savez !

Emblème de la puissance masculine depuis toujours, souvent idéalisé, le pénis est quasiment toujours représenté sous sa forme la plus glorieuse : en érection. Pour lutter contre ces clichés et dénoncer ce qui est devenu, à tort, le symbole de la supériorité masculine, l’artiste Hervé a lancé Little Monsters, des portraits de pénis au repos, de toutes tailles et de toutes formes.


Né d’une envie de décomplexer les hommes et de dénoncer cette image du "pénis parfait" véhiculée surtout par l’industrie pornographique, le site Little Monsters réunit des dizaines de clichés de pénis au repos. Photographiés en gros plan sur fonds colorés et comme détachés du reste du corps, les pénis apparaissent presque comme vulnérables, bien loin des habituelles images de puissance qui leur sont souvent associées.

« Lorsque l’on regarde ces minuscules créatures, se décontenançant devant la caméra comme des animaux craintifs, il est difficile de les imaginer ébranler des pays, en conquérir d’autres ou s’érigeant en héros », explique Hervé.

Résultat, des clichés presque touchants, et surtout 100% décomplexants ! Comme quoi finalement, la supériorité masculine ne tient pas à grand-chose…