Manger du fromage serait bon pour le cœur

undefined 27 septembre 2021 undefined 16h43

Yvette Jaurès

Certains fromages comme le comté, le parmesan ou encore le brie prolongeraient l’espérance de vie et permettraient de prévenir des maladies comme le cancer. Mieux encore, selon les résultats d’une nouvelle étude suédoise, une consommation élevée de matières grasses laitières pourrait réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Comment est-ce possible me direz-vous ? Tout simplement parce que les fromages contiennent de la spermidine, polyamine et vitamines K permettant de lutter contre la multiplication des cellules cancéreuses et la dégénérescence des tissus.

 
Une diminution des problèmes cardiovasculaires 

Pour mener à bien cette étude, l’équipe de chercheurs a observé la consommation de fromage, yaourt et lait chez 4 150 Suédois âgés de 60 ans. Ils ont été suivi durant 16 ans en moyenne ce qui a permis aux scientifiques d’enregistrer le nombre de décès ou de crises cardiaques, AVC et autres problèmes cardiovasculaires chez ces patients. Selon Kathy Trieu, autrice de l’étude et docteure au George Institute for Global health, le type de graisse alimentaire ou la source de graisse ingérée est plus importante que la qualité. Autrement dit, il vaut mieux consommer des yaourts non aromatisés plutôt qu’un yaourt aromatisé faible en gras. 

Pour compléter ces recherches, l’équipe a réalisé une méta-analyse comprenant 17 autres études. Les résultats de données de 43 000 personnes indiquent une fois de plus que la consommation plus élevée de matières grasses laitières entraîne un risque plus faible de maladies cardiovasculaires. Tou·te·s à vos comtés, camemberts et autres fromages dégoulinants, si c’est la condition pour vivre plus longtemps ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Polochounix (@polochounix)