Le Louvre efface le nom Sackler de son aile éponyme

© shutterstock

Le patronyme Sackler, dont la famille américaine est liée à une vive polémique, vient d’être retiré de l’aile qu’elle a financé au Louvre.

Les Sackler possèdent un laboratoire pharmaceutique, Purdu Pharma, accusé comme principal responsable dans la crise des opiacés qui a sévi aux États-Unis. La commercialisation de leur antidouleur Oxycotin aurait causé la mort de milliers de personnes devenues dépendantes, alors même qu’ils avaient une totale connaissance des effets addictifs.

Famille riche et influente, les Sackler ont effectué une importante donation au Louvre en 1996, bénéficiant, depuis, d’une "aile Sackler" au sein du musée.


« Honte aux Sackler »

Début juillet, une manifestation organisée par l’association PAIN (Pain Addiction Intervention Now), et menée par Nan Goldin, ancienne acro aux antidouleurs, avait eu lieu devant le musée.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @meganthedawdler le

Avec des banderoles stipulant « Honte aux Sackler », les manifestants formulaient explicitement leur souhait quant à l’extraction de leur nom, encore gravé sur plusieurs plaques du Louvre.


Le Louvre efface

Mercredi, les panneaux de plusieurs salles où étaient encore gravé le nom "Sackler" étaient recouverts de « morceaux de ruban adhésif » selon un journaliste de l’AFP. Sollicité à ce sujet, le musée n’a pour l’instant répondu à aucune question. Ça reste « une satisfaction, même si elle est un peu en demi-teinte, vu la façon dont le Louvre agit », affirme un porte-parole de PAIN.

Fin des articles