Quel lait végétal est le meilleur pour la planète ?

© Rawpixel

Depuis que tu as décidé de ne plus consommer de lait animal, dans ton frigo, c’est lait d’amandes, lait de riz, lait de noisettes… Très bien, mais si on veut sauver la planète, lequel porte-t-il le moins préjudice à l’environnement ?


Pour commencer, il faut savoir qu’un verre de lait animal représente trois fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que n’importe quel lait végétal, selon une étude de l’Université d’Oxford. De plus, la production d’un verre de lait par jour pendant un an nécessite l’équivalent de la surface de deux courts de tennis, soit dix fois plus d’espace que pour produire la même quantité de lait d’avoine.

La BBC, qui a récolté les informations, propose un graphique montrant la quantité d’émissions carbone, la superficie de terrain et la quantité d’eau nécessaires à la production de chaque lait. On y découvre que si le lait d’amandes est celui dont la production crée le moins d’émissions de gaz à effet de serre, il nécessite pourtant plus d’eau que le lait de soja ou d’avoine. Dans tous les cas, ce n’est rien à côté de ce que le lait animal (de vache ou de chèvre) engendre en termes d'émissions.


De son côté, l’Université d’Oxford estime que la production de nourriture est responsable d’un quart des gaz à effet de serre dans le monde, contribuant donc au réchauffement climatique. Et au final, si l’on développe une conscience écolo, il est malgré tout difficile d’imaginer que le lait animal puisse être responsable de si grandes émissions carbone. Maintenant qu’on le sait, plus d’excuses pour ne pas bannir le lait de vache de sa consommation !

Fin des articles