JR prépare la marche pour le climat en créant une fresque géante de Greta

  • Zoé
  • News
  • 14/03/2019
© Instagram @jr

Le street artist JR donne rendez-vous au Tout-Paris pour la Marche du Siècle qui aura lieu vendredi et samedi. Pour l'occasion, il créée une fresque géante représentant la jeune militante écolo Greta Thunberg. The place to be, on vous le dit !

C'est au sein de La Base - nouveau QG éphémère et collaboratif de la mobilisation citoyenne pour une justice climatique et sociale - que JR a dévoilé sa nouvelle création : un portrait géant de la militante suédoise de 16 ans qui avait marqué tous les esprits à la COP 24 en décembre dernier. Au lendemain de cette intervention, plusieurs ONG portent plainte collectivement contre l'Etat français pour inaction climatique. Esperons que la machine soit enfin lancée, et que rien, désormais, ne pourra l'arrêter.

Greta, l'audacieuse

Diagnostiquée autiste Asperger à l'âge de 11 ans, la surdouée se lance dans le militantisme climatique l'été dernier suite aux vagues de chaleurs et incendies ravageurs auquel son pays doit faire face. Elle éxige alors que le gouvernement suédois réduise les émissions de carbone comme prévu par l'Accord de Paris sur le changement climatique. Assise tous les jours devant le parlement pendant ses horaires scolaires, elle lance le phénomène des "grèves étudiantes pour le climat", qui deviendra mondial.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Greta Thunberg (@gretathunberg) le

 

Le 14 décembre dernier, la culotée prend la parole lors du sommet des Nations Unies sur les changements climatiques et déclare : "Vous parlez de croissance économique verte et durable parce que vous avez peur d'être impopulaires (...) Notre biosphère est sacrifiée pour que des personnes riches dans des pays comme le mien puissent vivre dans le luxe (...) Vous n’êtes pas assez matures pour dire les choses comme elles sont. Même ce fardeau, vous le laissez à nous, les enfants.". Une figure emblématique de l'activisme climatique qui se joindra à nous ce week-end, dans les rues de Paris.

L'Affaire du Siècle ou comment responsabiliser l'Etat

Ce jeudi, quatre ONG - Greenpeace, Oxfam, la fondation pour la nature et l'Homme ainsi que l'association Notre affaire à tous - ont introduit leur recours juridique contre la France pour action insuffisante face au dérèglement climatique auprès du tribunal administratif de Paris. L'idée ? Contraindre le gouvernement à agir. 

Selon le dernier rapport du Giec (Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), il faudrait réduire les émissions mondiales de GES de 45 % en 2030 par rapport à 2010, pour espérer rester sous 1,5°C de réchauffement, ce qui provoquerait déjà un bouleversement négatif. Aujourd'hui, le monde tend vers +3°C.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Signs For Future (@signsforfuture) le

Le recours s'appuie notamment sur la Charte de l'environnement de 2005 reconnaissant le droit de vivre dans un environnement sain et respectueux de la santé, et sur l'obligation de vigilance environnementale à la charge de l'État, tous les deux ayant une valeur constitutionnelle. Les arguments juridiques reposent également sur la Convention européenne des droits de l'homme, la Convention Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques, ou encore l'accord de Paris (en france, l’art. 55 de la Constitution de 1958 confère aux traités et accords internationnaux, une valeur supra-législative.).

A la question de savoir s'il y a une chance que le recours aboutisse et que les organisations obtiennent gain de cause, il est pour l'instant impossible d'y répondre puisqu'il s'agit du premier recours pour inaction climatique. La procédure pourrait d'ailleurs prendre plusieurs années. Mais qu'importe, la machine est lancée et les consciences, enfin, réveillées.

Be there. 

Vendredi 13h30
Place du Panthéon - 5e
Marche pour les jeunes


ET

Samedi 14h
Place de l'Opéra - 9e
Marche du Siècle

Fin des articles