Jour du dépassement : la planète a épuisé ses ressources pour 2019

© shutterstock

La Terre vit à crédit depuis ce lundi. Les ressources naturelles qu’elle produit annuellement ont été épuisées, en seulement sept mois. Cette année, le jour du dépassement, c’est aujourd’hui.

Au fil des années, le jour du dépassement ne cesse d’arriver plus tôt. L’année passée, il s’agissait du 1er août, il y a 20 ans, c’était le 23 septembre. En seulement 7 mois, nous, humains, avons utilisé la totalité des ressources que la planète peut produire en un an.


Symbole de la surconsommation humaine

Le dépassement intervient lorsque les humains outrepassent les capacités de régénération de l’écosystème naturel. L’ONG américaine Global Footprint Network le calcule depuis 2003 pour démontrer que la consommation humaine ne cesse de croître, alors que les richesses de la planète s’amoindrissent. La date du dépassement de cette année prouve qu’il faudrait 1,75 Terre pour subvenir aux besoins de la population humaine. Si la planète entière vivait de la même manière que les Américains, 5 planètes nous seraient nécessaires pour vivre de façon durable.


Agir, plutôt que tirer la sonnette d’alarme

Le jour du dépassement n’est qu’un symbole pour inciter à l’action et au changement de certaines pratiques. Avec le hashtag #movethdate, WWF (World Wildlife Fund) assure que réduire de 50 % l’émission de CO2 participerait à repousser jusqu’à 93 jours le dépassement. Quant à la consommation de viande, la diviser par 2 reculerait la date de dépassement de 15 jours.

Fin des articles