Jour de dépassement : l’humanité a déjà épuisé toutes ses ressources pour 2021

  • Agathe S
  • News
  • Publié le 29 Juillet 2021 à 11h41
© baranozdemir / Istock

Ce 29 juillet 2021 a une bien sombre couleur. À 155 jours de la fin de l’année, l’humanité a déjà épuisé toutes les ressources de la planète pour 2021.

Selon l’ONG américaine Global Footprint Network, ce jeudi 29 juillet marque le jour du dépassement. Nous avons « épuisé le budget planétaire de ressources biologiques pour 2021 » comme l’indique Susan Aitken, responsable politique à Glasgow.

 
Qu’est ce que le « dépassement » ?

Selon le site du gouvernement, le jour de dépassement correspond au moment où l’humanité a dépensé l’ensemble des ressources que la Terre peut générer en un an. Plus il arrive tôt dans l’année, plus l’urgence écologique est importante. Après une année d’amélioration en 2020 grâce à la pandémie de Covid-19 – et oui, il y a aussi eu du positif à cette période de nos vies –, l’année 2021 est une moins bonne élève et s’aligne à sa camarade 2019.

 
Dégradation depuis 1970

Alors que le jour du dépassement était le 29 décembre en 1970, en 2021 c’est un 29 juillet. Nul besoin d’argumenter, les chiffres parlent d’eux-mêmes.


© EarthOvershootDay.org

 
Comment le calcule-t-on ?

Afin de définir le jour de dépassement, chaque année les chercheurs du Global Footprint Network établissent un rapport entre l’empreinte écologique des activités humaines et la biocapacité de la planète – capacité de régénération des écosystèmes et à absorber les déchets produits par l’Homme. Lorsque empreinte écologique des activités humaines dépasse la biocapacité de la planète, alors on parle de dépassement.

Fin des articles