Un hôpital pour les plantes en souffrance vient d'ouvrir à Paris

Des jardiniers ouvrent un hôpital pour sauver vos plantes abimées ©Léon

Nos plantes vertes ont souffert pendant le confinement. Délaissées pendant près de deux mois, elles sont mortes de soif, défraîchies et desséchées. Pour les sauver, des jardiniers d’une start-up écoresponsable ont ouvert un hôpital dans des jardins transformés en infirmerie.

Des milliers de végétaux embellissaient les entreprises, restaurants et appartements parisiens complètement désertés durant le confinement. « Beaucoup de plantes et d’espaces végétalisés sont morts ou ont dépéri, dans les entreprises fermées et chez les particulier partis », explique Hugo Meunier, le fondateur de la start-up Merci Raymond, à nos confrères du Parisien. « Nous partons du principe que ces plantes valent encore quelque chose, beaucoup peuvent être relancées ».

Soigner les plantes en souffrance

Spécialisé dans la végétation et l’agriculture urbaine, Merci Raymond a ouvert un hôpital pour les plantes en souffrance. Les végétaux ont été hospitalisés dans un atelier mis à disposition par Maximum, une start-up spécialisée dans la création de mobilier. Pour faire soigner vos plantes par les équipes spécialisées, il suffit d’envoyer une photo de votre plante sur le site Merci Raymond. Les jardiniers évaluent les dégâts et les remèdes à employer. Ils se déplacent ensuite pour la récupérer et propose également de vous créer un petit îlot végétal. Le montant du rachat des plantes peut aller de 1 € à plusieurs centaines et sera déduit de votre commande ou reversé aux fonds de l’Institut Pasteur pour la recherche d’un vaccin et de traitements du Covid-19.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Merci Raymond ? (@merciraymond) le

Fin des articles