Selon l’Institut Pasteur, il faudrait 90% de Français vaccinés pour retrouver notre "vie d’avant"

Selon l’Institut Pasteur, il faudrait 90% de Français vaccinés pour retrouver notre “vie d’avant” ©Page Light Studios

Danser jusqu’au bout de la nuit avec des inconnu.e.s, trinquer dans des bars, se prendre dans les bras et s’enlacer… On rêve tou.te.s d’oublier les gestes barrières, de jeter définitivement les masques et de retrouver notre "vie d’avant". Et bien selon l’Institut Pasteur, ce serait possible dès l’automne 2021. Explications.

Un retour à la vie "normale" sans confinement, ni masques et gestes barrières sera bientôt possible selon l’Institut Pasteur. Comment est-ce possible, me direz-vous ? Tout simplement grâce à un fort taux de vaccination« Une campagne de vaccination de grande ampleur est nécessaire pour relâcher les mesures de contrôle et reprendre une vie normale », explique l’Institut Pasteur dans un communiqué mis à jour le 6 avril.

D’ici l’automne, la France devra avoir vacciné 90% des plus de 65 ans et 70% des 18-64 ans pour ainsi relâcher les mesures de contrôle. Cela correspond à 59% de la population totale en intégrant les mineurs non-vaccinés. Mais avec les nouveaux variants, « il faudrait que plus de 90% des adultes soient vaccinés pour qu’un relâchement complet des mesures de contrôle soit envisageable ». Autrement dit, un chiffre bien loin des intentions des Français.es, qui, selon un sondage Ifop, étaient seulement 65% à vouloir se faire vacciner. Toujours selon les scientifiques, vacciner uniquement les personnes les plus fragiles ne devrait pas suffire : « Une épidémie importante est malgré tout attendue chez les enfants, contribuant à l’infection des parents et des grands-parents non protégés. » Il s’agit toutefois de prévisions, à prendre avec des pincettes donc. 

Fin des articles