L'immunité anti-covid des femmes dure plus longtemps, c'est prouvé !

undefined 22 avril 2021 undefined 19h28

Agathe S

Des chercheurs des hôpitaux de Strasbourg, l’INSERM et l’institut Pasteur ont récemment menés une étude sur l’évolution de la réponse immunitaire les mois suivant une infection du Covid-19. Pas moins de 308 personnes ayant développé une forme légère du Covid-19 ont été observés. Trois mois après la contamination, les résultats démontrent une plus grande stabilité des anticorps chez les femmes que chez les hommes. Bien que la durée de l’immunité soit difficilement identifiable parce que propre à chacun.e, on peut déjà remarquer qu’en moyenne les femmes sont immunisées plus longtemps que les hommes. Pourtant, juste après l’infection, le nombre d’anticorps anti-Covid-19 développés par les femmes est inférieur à ceux des hommes, « mais avec le temps, il suit un déclin qui est généralement moins prononcé chez elles que chez les hommes, quel que soit leur âge ou leur poids », explique Samira Fafi-Kremer, la scientifique ayant dirigé ce travail.

Comment expliquer cette différence ?

Selon les scientifiques, cette différence immunitaire pourrait s’expliquer par des facteurs hormonaux. En effet, « une grande partie des gènes de l’immunité se situe sur le chromosome sexuel X, présent en deux exemplaires chez les femmes, contre un seul chez les hommes. », affirme Samira Fafi-Kremer.

Le corps humain nous surprendra toujours !