Grève : un homme rentre dans le RER par la fenêtre

La grève se prolonge, se durcit, les nerfs montent, et le stress s’amplifie. Bref, face à tout ça, certains ont fait des choix.

Aux grands maux les grands remèdes : avec un 1 train sur 4 aux heures de pointes, vaut mieux pas en louper un, c’est certain. Vous l’aurez compris, attendre sagement, se faire bousculer, doubler, et finir bras ballants devant les portes qui se ferment pile devant nous au dernier moment, ça commence sérieusement à nous casser les bonbecs. Bref, y’en a un qui a tout compris, images à l’appuie.

Bien sûr, à ne surtout pas reproduire à la maison !

Coinvaincus ?

Fin des articles