Voilà à quoi ressemblera le Grand Palais éphémère aux JO 2024

© Wilmotte & Associés Architectes

Les grands travaux se préparent au Grand Palais. Le temps de la rénovation (qui durera plusieurs années), le lieu culturel se verra dédoublé et déplacé à l’entrée du Champs de Mars, dans un bâtiment éphémère.

Dessiné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, le Grand Palais éphémère va être monté dès l’été 2020, et mis à profit en 2021. Le projet accueillera les expositions temporaires du Grand Palais, ainsi que les épreuves d’escrime et de taekwondo des Jeux Olympiques d’août 2024, à l’issue desquelles l'édifice sera démonté.

« On voulait faire un bâtiment éphémère qui marquera les esprits (…) On ne sera pas dans une tente » confie Jean-Michel Wilmotte au Parisien.

Très critiqué sur son emplacement, le bâtiment éphémère, avant même d'être monté essuie déjà pas mal de réticence du côté des riverains... « C’est juste une occupation de 4,6% du terrain, 150m de long pour une largeur de 32m en transversale (…) Nous devrions répondre aux inquiétudes »

On vous laisse juger pas vous-mêmes

Fin des articles

Paramètres des cookies