Les Français, deuxièmes plus gros mangeurs de pizza au monde

Pizza, pizzas, rien que des pizzas. Le credo de beaucoup de Français à en croire ce chiffre : 4,58 milliards d’euro. C’est ce que nous dépensons chaque année dans le marché de la pizza. Ce qui équivaut à peu près au PIB d’un pays comme la Mauritanie.


Sans surprises, les premiers sur la liste des mangeurs de pizza sont les États-Unis, ensuite c’est nous puis l’Italie, pays d’origine de ce mets circulaire. En 2017, les Français et Françaises ont consommé 745 millions de pizzas soit 11 par personne ; si on compte par seconde, cela fait 24 pizzas. En termes de lieux de dégustation, 48% des gens la mangent au restaurant et seulement 25% l’achètent en grande surface. Tant mieux me direz-vous, ça prouve qu’au moins on mange de bonnes pizzas maison.


Au niveau mondial

Les chiffres sont plus dingues encore. Euromonitor a réalisé une étude reprise par Pizza Magazine (ça existe ça ?) qui révèle que la napolitaine brasse 134 milliards de dollars (117 milliards d’euros) en 2018. Korii s’est amusé à placer ce chiffre entre le PIB de la Hongrie (126 milliard de dollars) et celui du Kazakhstan (137 milliards de dollars). N’oublions pas le grand rival de la pizza : le burger. Il règne ecore aux États-Unis où son marché s’élève à lui seul à 45,1 milliards de dollars. Le marché du fast-food regroupe au total plus de 200 milliards de dollars.

Tous ces chiffres paraissent incroyables et pourtant… ils sont bien réels. On ne peut nier que l’industrie de la nourriture et plus précisément celle de la restauration est très lucratif. Petit tip : Si tu abandonnes la fac, tu pourras toujours te reconvertir en pizzaïolo.

Fin des articles