Expulsion à Montreuil : appel aux dons

© Unsplash / Matt Collamer

Le matin du mardi 29 octobre, à la veille de la trève hivernale, 200 travailleurs sans-papiers ont été expulsés des anciens bâtiments de l'AFPA, dans un état de délabrement avancé, à Montreuil. 


Le maire de la ville a contesté cette décision de la préfecture de Seine-Saint-Denis et appelle la ville de Montreuil à fournir « une réponse adaptée à leurs besoins » : 

Les personnes concernées ont été relogées dans des locaux désaffectés pour le moment, mais ont besoin de produits de nécessité, comme « les couvertures, duvets, matelas, bouilloires, nécessaires de toilette, serviettes, café, thé, assiettes, gobelets », a alerté une utilisatrice de Wanted Community. Pour faire un don, c'est au 138, rue Stalingrad à Montreuil que ça se passe. 

Fin des articles