DiCaprio et De Niro offrent un rôle dans un film pour lutter contre le coronavirus

DiCaprio et De Niro offrent un rôle dans un film pour lutter contre le coronavirus ©The Audition

Si vous n’avez vraiment aucun talent, pas le moindre don pour le chant ou le théâtre, si vous n’êtes pas photogénique, venez quand même tenter votre chance pour obtenir un rôle dans un film auprès de DiCaprio et De Niro. Le grand gagnant sera élu via un tirage au sort parmi tous les donateurs. L’occasion de faire une bonne action pour lutter contre le coronavirus et donner un sens à votre misérable existence.

Le cinéma a grand besoin de vos talents et de vos dons. Les deux acteurs hollywoodiens Leonardo DiCaprio et Robert De Niro offrent un rôle dans Killers of the Flower Moon, le prochain film du grand réalisateur Martin Scorsese, en échange de dons. Adapté d’un livre à succès, le film raconte une histoire vraie, celle d’une série de meurtres d’une tribu indienne dans l’Oklahoma des années 20. « Bob et moi allons être à l’affiche d’un film intitulé Killers of the Flower Moon. Si vous vous êtes déjà demandé ce que ça faisait de pouvoir travailler avec le grand Martin Scorsese, voilà votre chance », a déclaré Leonardo DiCaprio dans une vidéo publiée sur Instagram.

Un tirage au sort parmi les donateurs

L’heureux gagnant sera tiré au sort parmi les personnes qui ont fait un don pour aider les populations défavorisées durant le confinement. Tous les bénéfices seront reversés à des associations comme No Kid HungryFeeding America ou Meals on Wheels America, qui permettent de fournir des repas aux plus défavorisés, particulièrement touchés lors de cette pandémie de Covid-19. Le ou la gagnante aura alors l’honneur d’avoir un rôle de figurant dans le film Killers of the Flower Moon, mais également de passer sa journée sur le tournage avec les deux acteurs et le réalisateur, et d'être invité à la première du film. Alors à vos dons, et que le meilleur gagne !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leonardo DiCaprio (@leonardodicaprio) le

Fin des articles