Bientôt des radeaux écolo sur le canal Saint-Martin

© wikimedia commons

Elle s'appelle Katarina Dear, elle souhaite de l'eau propre et de l'air pur à Paris ! 


Katarina Dear, son nom est peu connu et pourtant ! Cette jeune femme de 35 ans, née à Paris, ex-étudiante à la Sorbonne et spécialiste en marketing, figure dans le top ten des Parisiennes nommées "leaders en devenir" par le programme Woman4climate qui a pour but de lutter contre le dérèglement climatique. 

En effet, lors du dernier budget participatif de 2017 à Paris, son projet écolo et ambitieux ,soutenu par Anne Hidalgo, a marqué les esprits : installer des radeaux végétalisés dépolluants sur le canal Saint-Martin. Oui Katarina a soif, soif de réussir sa mission qui ne consiste donc ni plus ni moins qu'à dépolluer l'eau mais aussi l'air, en diminuant le CO2 grâce aux plantes et à leur éco-système.  


Dépolluer l'air et l'eau grâce aux plantes, hmm lesquelles ? C'est-à-dire ? 

Interviewée par Europe 1 le jdd, Katarina Dear explique l'origine de ce projet : « Je me suis dit qu'avec l'inévitable accroissement de la population, il fallait rendre la ville plus agréable. D'où cette idée de créer des espaces verts sur l'eau ».

Puis elle détaille le processus de purification assez nébuleux pour les non-spécialistes. « Le concept existe déjà. Il s'agit d'utiliser des plantes – roseaux, iris, menthe poivrée – dont les racines longues jouent un rôle filtrant. Les micro-organismes s'y développent, les poissons viennent y pondre des œufs, les oiseaux y nicher. Tout un écosystème se remet en place. » Simple. Clair. Limpide même. 

Pour la petite info, quand Katarina ne travaille pas sur ces radeaux écolo, elle protège les tortues marines sur la côte pacifique. On espère qu'elle saura préserver, avec le même succès, l'air et l'eau des Parisiens.