Et si les compléments alimentaires étaient mauvais pour la santé ?

© inventbbart - shutterstock

Les compliments alimentaires sont plutôt en vogue en ce moment, et peuvent pallier certaines carences. Et si ça faisait plus de mal que de bien ?


Des scientifiques de l’université Tufts du Massachusetts ont fait des recherches sur les compléments alimentaires, effectuées sur plus de 20 ans et plus de 27 000 personnes. Leurs conclusions avancent que la prise de certains nutriments comme le magnésium, la vitamine A ou le zinc réduit le risque de mourir prématurément, mais uniquement s’ils proviennent des aliments !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par DantanaCafé (@dantanacafe) le

Ce n’est pas tout. Les personnes ne présentant aucune carence n’ont pas intérêt à consommer des compléments. L’étude a révélé que lorsqu’une personne ne présente pas de déficit en vitamine D, la prise de complément peut être nocive ! Le risque de décès serait alors plus élevé. De même pour le calcium.

On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas…

Fin des articles